Nouvelle-Aquitaine : une aide de 632 525 euros pour lutter contre la punaise des noisetiers

L’Association Nationale des Producteurs de Noisettes basée à Cancon a reçu une aide de 632 525 euros dans le cadre du projet RIPPOSTE pour lutter contre la punaise des noisetiers. 

En commission permanente du conseil régional, lundi 8 novembre, 632 525 euros ont été attribués à l’Association Nationale des Producteurs de Noisettes – ANPN (Cancon) pour le projet RIPPOSTE « Recherche et Innovation pour la Production de Parasitoïde Oophages comme Solution vers la Transition Écologique ».

L’ANPN, structure de recherche et d’expérimentation de la filière noisette de France, regroupe plus de 350 producteurs qui produisent plus de 6 000 ha de noisetiers et 560 ha de noyers, situés en majorité dans le grand Sud-Ouest. Devant l’augmentation des dégâts de punaises en vergers de noisetier, l’ANPN mène depuis 2019 un programme de recherche sur le biocontrôle des punaises en collaboration avec l’INRAE de Sophia-Antipolis et l’Université de Turin. 

RIPPOSTE a ainsi pour objectif de mettre en place un élevage de punaises et de parasitoïdes au niveau de l’ANPN et de développer l’expertise associée à cette production au niveau local pour contribuer au développement de méthodes de biocontrôle. À ce jour, une telle infrastructure n’existe ni en Nouvelle-Aquitaine ni en France. Le projet RIPPOSTE a pour objectif de maitriser la production locale de parasitoïdes et, à terme, de doter la Nouvelle-Aquitaine d’un pôle de production de parasitoïdes en vue de lutter contre la punaise diabolique qui ravage de nombreuses cultures du Sud-Ouest de la France.

Source : petitbleu.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)