Alfonso Bleda, Transportes Hermanos Corredor :

« Le transport terrestre sera toujours essentiel »

« Le plus grand défi pour notre entreprise est de s'adapter à l'augmentation des coûts », déclare Alfonso Bleda, gestionnaire de trafic de Transportes Hermanos Corredor à Murcie, en Espagne, qui possède une flotte de 135 camions frigorifiques équipés d'unités multi-températures. La société de transport, qui se concentre sur le transport de fruits et légumes frais, est confrontée à l'augmentation du coût du pétrole, aux nouveaux tarifs pour l'utilisation des autoroutes, au manque de composants électroniques dans la production des véhicules et à la pénurie de chauffeurs. Bien que la situation présente des défis, Alfonso y voit également des possibilités. « Notre objectif est de parvenir à un transport plus durable du point de vue environnemental, avec l'optimisation des itinéraires et l'utilisation de carburants propres. » S'ajoute également aux coûts la gestion supplémentaire des documents qui résulte de la pandémie dont l'influence a été ressentie par l'entreprise. « Au plus fort de l'épidémie, nous avons subi une réduction importante du flux de marchandises non essentielles en raison de l'arrêt de l'activité dans de nombreux secteurs. »

Une capacité limitée
Transportes Hermanos Corredor, qui est certifiée BRC, IFS, ISO 9001 et QS, assure un service de transport annuel à la fois de l'Espagne vers la Hollande et de la Hollande vers l'Espagne ou la France. Depuis le bureau néerlandais, Raymond Haesakkers, qui compte plus de 40 ans d'expérience dans le transport de produits frais entre l'Espagne et le Benelux, reste en contact avec les clients néerlandais. Bien entendu, l'entreprise se concentre sur le transport terrestre, mais Raymond entrevoit également des possibilités de transport multimodal, par exemple par rail ou par mer, de l'Espagne vers les Pays-Bas. « La réduction de la pollution dérivée de l'utilisation des carburants ainsi que l'augmentation générale de la consommation et la capacité limitée des routes donnent lieu à ces transports complémentaires au transport terrestre, qui sera toujours essentiel en raison de sa capacité inégalée à s'adapter aux demandes de nos clients. »

Attractif
Un autre défi que Alfonso voit pour l'entreprise, qui se spécialise dans les cargaisons complètes sans négliger l'essor des transports partiels, est le manque de chauffeurs. Transportes Hermanos Corredor, qui emploie actuellement des chauffeurs espagnols ainsi que des chauffeurs d'autres pays de l'Union européenne, constate qu'il devient de plus en plus difficile d'embaucher du personnel. « Le secteur n'est pas attractif pour les jeunes qui auraient dû soulager la grande masse des conducteurs actuels dont l'âge moyen est de 50 à 55 ans », conclut Alfonso.

Pour plus d'informations :
Hollande
Raymond Haesakkers
Cell. : +31 6 517 89 745
TLSC@haesakkers.com

Espagne
Alfonso Bleda
Cell. : 639 653000
trafico.bleda@thcorredor.es


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)