« Il y a un déficit de production d'environ 50 %, ce qui sera bon pour la demande »

La saison des agrumes en Égypte s'accompagne de nombreux défis, particulièrement cette année. Les prix du transport et des matières premières ont augmenté, laissant une marque sur le prix final du produit. Une pénurie signifiant que la demande ne faiblira pas, et donc qu'il existe des opportunités pour les exportateurs égyptiens d'atteindre de nouveaux marchés.

L'exportateur égyptien de produits frais Rula for Land Reclamation se prépare à la saison des agrumes égyptiens depuis quelques mois et la saison est enfin arrivée, déclare Mostafa Ali, directeur commercial de Rula : « Nous avons commencé la préparation de la nouvelle saison des agrumes depuis septembre dernier, en améliorant et en renouvelant la maison de conditionnement. Nous avons également fait des efforts supplémentaires pour contrôler toutes les exploitations afin de nous assurer que la qualité des fruits est à la hauteur de nos attentes. »

Bien qu'Ali s'attende à une demande solide pour la saison des agrumes, elle viendra avec ses défis, notamment le prix de la logistique. « Cette saison est une saison difficile, surtout pour le côté logistique des choses. Les taux de fret pour le transport par voie maritime ont doublé et l'espace disponible est limité, ce qui affectera le processus d'exportation de manière négative. De plus, la production de cette saison est un autre défi, en particulier la variété Navel, il y a une pénurie d'environ 50 % et je pense que cela sera bon pour la demande. » 

En raison des défis mentionnés ci-dessus, Ali pense que la demande sera forte dans certaines régions : « La demande est solide en ce moment, notamment en Europe de l'Est, en Europe Occidentale et en Extrême-Orient. Cependant, les prix sont élevés en raison des coûts élevés auxquels nous devons faire face, comme le matériel d'emballage, les matières premières ainsi que le coût du fret maritime. En plus de cela, il y a une pénurie de produits, ce qui fait également augmenter les prix. » 

Ali déclare que l'entreprise a les yeux rivés sur de nouveaux marchés cette année également, aussi bien les marchés africains que le marché brésilien : « Rula Farms vise à pénétrer de nouveaux marchés cette saison, comme les pays d'Afrique. J'ai déjà envoyé des cargaisons sur les marchés africains par le passé, mais je veux développer mon activité dans cette région, car elle est prometteuse. J'aimerais aussi entrer sur le marché brésilien, car ils ont pris de grandes quantités de Navel d'Espagne et d'Uruguay, et il y a donc de la place pour que nous vendions nos produits. Dans l'ensemble, je pense que nous aurons une bonne saison d'agrumes cette année, mais il faudra beaucoup d'efforts pour relever les défis qui se présentent à nous », conclut-il.

Pour plus d'informations :
Mostafa Ali
Rula for Land Reclamation
Tél. : +201007350313
Mustafa.ali@wadigroup.com.eg
www.rulafarms.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)