Francisco Rotella, directeur commercial de Cítricos La Paz :

« Les opérateurs et les grands distributeurs devront se comprendre pour que les transitions entre les hémisphères ne causent pas de dommages collatéraux »

La saison du citron espagnol se déroule de manière atypique, avec une performance du marché loin des attentes initiales, compte tenu de la production estimée plus faible des Primofiori. Il est clair que la disponibilité des fruits de l'hémisphère sud, associée à une consommation quelque peu rétractée, rendent la saison plus difficile.

« Le retard dans l'arrivée des citrons de l'hémisphère sud en Europe a provoqué un décalage du début de la saison espagnole allant jusqu'à six semaines », explique Francisco Rotella, directeur commercial de Cítricos La Paz.

Ainsi, bien que la récolte de citrons Primafiori soit plus faible cette année, les prix restent pour l'instant soumis à une forte pression de la part des grandes chaînes de distribution, tandis que les ventes sur les marchés de gros ne montrent aucun signe de reprise.


Francisco Rotella

« Il y a un manque de mouvement ou d'enthousiasme dans le cas des citrons, ce qui se reflète dans les niveaux de prix actuels. S'il est vrai que la consommation en novembre est traditionnellement instable, nous nous attendons fortement à ce que le mois de décembre, avec les fêtes de Noël et du Nouvel An qui approchent, apporte une reprise des ventes et des prix. Cependant, il faudra voir quel sera l'impact de cette nouvelle vague de Covid en Europe, ainsi que l'effet du contexte inflationniste de la région. »

Pour le directeur commercial de Cítricos La Paz, des situations comme celles observées cette année, avec le chevauchement entre les campagnes de l'hémisphère sud et de l'hémisphère nord, ne peuvent être imputées à un seul maillon de la chaîne. En même temps, et avec les yeux fixés sur la prochaine saison, il appelle au dialogue et à la compréhension entre tous les maillons impliqués pour éviter que ce qui s'est passé cette année ne se répète.

« Tant l'Argentine que l'Afrique du Sud ont dû faire face à de sérieux problèmes logistiques, ce n'est donc pas uniquement la faute du fournisseur. En ce sens, nous devons être objectifs. C'est pourquoi, au cours des prochains mois, nous devrons nous asseoir avec les fournisseurs d'outre-mer afin d'établir des calendriers de chargement de manière ordonnée. Tant les opérateurs que les grands distributeurs devront se mettre d'accord sur les horaires et chercher à s'entendre pour que les transitions entre les hémisphères se fassent en douceur et ne causent pas de dommages collatéraux. »

Selon Francisco Rotella, les problèmes de logistique sont loin d'être résolus et la planification sera essentielle. « Le report du Fruit Logistica au mois d'avril va nous causer quelques contretemps lorsqu'il s'agira de planifier la saison outre-mer, car février a toujours été le meilleur moment pour que les opérateurs de l'hémisphère sud et de l'hémisphère nord commencent à se parler et à esquisser des stratégies d'approvisionnement. Souvent, les exportateurs argentins profitaient du voyage à Berlin pour se rendre ensuite en Espagne et voir comment se déroulait la saison là-bas en termes de volumes, de qualité et de tailles... dans le but de définir leur campagne d'exportation. Malheureusement, pour le secteur du citron, la tenue de la foire de Berlin en avril pouvait être inopportune. »



Cítricos La Paz commercialise environ 90 000 tonnes de citron et 8 000 tonnes de pomelos par an. La saison dernière, l'entreprise a commercialisé environ 12 000 tonnes de citron biologique et elle prévoit de poursuivre sa croissance cette année. « Le marché du citron biologique se développe plus clairement en Europe. C'est dans ce type de produits que réside la plus grande valeur différentielle », déclare Francisco Rotella.

Pour plus d'informations : 
Francisco Rotella
Cítricos La Paz
C/ Venus 1,
Poligono Industrial de Fortuna 
30620 Fortuna
Tél. : +34 968 43 21 59 
f.rotella@citricoslapaz.com  
www.citricoslapaz.com  


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)