Eric Tastaye, Apifood :

« La force de notre marque Agrumine, c’est la régularité dans la qualité et l’approvisionnement »

Apifood a commencé la récolte d’oranges feuilles il y a une quinzaine de jours « le temps que la maturité soit suffisante pour avoir un produit gustatif », précise Eric Tastayre, gérant d’Apifood. Car le maître-mot de l’entreprise, c’est bien la qualité, obtenue grâce à un travail rigoureux qui s’établit de la production jusqu’au transit de la marchandise vers le client.  

Vers l’amélioration de l’aspect visuel 
Une qualité garantie par la marque Agrumine et par l’Indication Géographique Protégée dont elle bénéficie : « l’IGP nous permet d’avoir une régularité gustative. Ce qui est une garantie à la fois pour le client et pour le consommateur. Toutes les semaines, nous goûtons les oranges, et nous n’en trouvons pas une qui ne soit pas bonne. Nous avons commencé la campagne dès que nous les avons trouvées très bonnes, et aujourd’hui, elles sont excellentes. Par ailleurs, l’aspect visuel sur lequel nous travaillons depuis le lancement de la marque s’améliore d’année en année. Avant, nous avions l’habitude de dire que nous ne vendions peut-être pas les plus belles mais les meilleures. Aujourd’hui, nous vendons toujours les meilleures, mais elles sont plus jolies ! Ce sigle de qualité est également un atout de taille face à la concurrence portugaise en début de campagne ». 

Une cueillette qui fait l’objet d’un travail rigoureux et d’une vigilance accrue  
Afin que les exigences qualitatives de la marque soient atteintes, une vigilance quotidienne est indispensable : « Bien que nous soyons aujourd’hui très satisfaits de ce début de campagne, il ne faut pas oublier que nous sommes à la merci des aléas climatiques. Étant donné qu’il s’agit d’un produit que nous cueillons mûr sur l’arbre et qu’il n’est pas traité après récolte, nous devons continuellement nous adapter à la météo afin d’éviter de cueillir après un épisode de pluie. Comme c’est un produit plus naturel, il est aussi plus fragile, nous devons donc être plus vigilant sur la qualité. Le travail est aussi plus important pour le producteur qui doit d’abord passer pour la cueillette de gros calibre d’oranges feuilles, puis revenir une seconde fois pour récolter les plus petits calibres sans feuille destinés à faire du jus. Voilà pourquoi nous rémunérons davantage le producteur, car le travail au champ est plus important ».  

Un approvisionnement et une conservation maîtrisés 
Outre le travail effectué en production, une bonne maîtrise de la logistique et de la conservation est essentielle pour garantir une fraîcheur optimale des oranges : « Ce qui fait la notoriété de la marque, c’est aussi la régularité dans l’approvisionnement. Il y a beaucoup de trafic entre la France et le Portugal. Ce qui fait qu’une orange feuille récoltée le jour A, peut se retrouver le jour C ou D chez le consommateur. Par ailleurs, nous nous sommes équipés de chambres froides avec système HD Cold, qui nous permet de contrôler température mais aussi le taux d’hygrométrie ». 

Apifood fourni une clientèle de grossistes comme de distributeurs. Compte tenu de ce bon début de campagne et face à une production d’oranges feuilles en augmentation de 10 % chaque année, l’entreprise pense atteindre pour cette saison les 4 500 tonnes.  

Pour plus d'informations :
Eric Tastayre
Apifood
Bâtiment administratif
Marché Gare
82030 Montauban
Tél. : +33 5 63 20 22 50
Cell. : +33 6 07 59 03 75
eric@apifood.com  
apifood.com    


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)