Pénurie de kakis espagnols due à des problèmes d'approvisionnement en CO2

L'approvisionnement en kaki espagnol pourrait être compromis par la pénurie d'un composant fondamental pour l'élimination de l'astringence du fruit : le CO2.

Ce problème vient s'ajouter à d'autres difficultés, comme la grève annoncée des transports qui aura lieu à la fin du mois, la pénurie de main-d'œuvre et la réduction de la récolte de cette saison de près de 40 %. Cela se traduit par une baisse de l'offre pour ce fruit à un moment où la demande atteint habituellement des sommets.

« Nous travaillons avec quelques fournisseurs de CO2 et tous ont vu leur capacité d'approvisionnement réduite d'environ 50 % », indique Pascual Prats, président de l'Association espagnole du kaki.

Situation dramatique pour les producteurs et les commerçants espagnols de kaki.

« Nous sommes déjà en pénurie de cette matière depuis 10 jours alors que nous en avons besoin pour pouvoir commercialiser le kaki Rojo Brillante. En fait, certaines entreprises ont été contraintes d'arrêter leur production en raison du manque de CO2. Nous ne savons pas si nous pourrons répondre à la demande dans les prochains jours avant Noël, étant donné qu'une grève des transports a également été annoncée pour les 19, 20 et 21 décembre », précise-t-il.

Rappelons que ces contretemps sont signalés dans le cadre d'une campagne où la production de kakis a été réduite d'environ 40 % en raison de l'impact des parasites et de la grêle. « Ces derniers jours, les vents forts ont fait des ravages sur les kakis. Ils ont provoqué une augmentation de la quantité de catégories de seconde classe, si bien que l'offre de kakis de première classe est très limitée. »

Le président de l'association des kakis affirme également que les prix ne sont actuellement pas au niveau attendu, malgré la pénurie. « Les prix ont légèrement augmenté par rapport à la saison dernière, mais pas suffisamment pour compenser la hausse des coûts de production. En effet, la production et l'emballage du kaki nous coûtent entre 10 et 12 centimes de plus que la saison dernière. »

Selon le représentant de cette association, qui regroupe une grande partie des producteurs de kaki d'Espagne, le secteur a rencontré quelques difficultés pour trouver de la main-d'œuvre, car la saison des agrumes bat son plein à la même période. Il reste encore environ 25 jours pour récolter les kakis et les stocker dans des chambres.

L'annonce récente du veto biélorusse sur les fruits et légumes en provenance de l'UE, ainsi que d'autres pays occidentaux, ne sont pas non plus une bonne nouvelle pour les kakis espagnols. En effet, les exportations avaient considérablement augmenté depuis la mise en place de l'embargo russe en 2014.

Pour plus d'informations :
Pascual Prats
Asociación Española del Kaki
Calle Isabel la Católica, 6 - Pta. 9 y 10
46004 Valence, Espagne
Tél. : (+34) 902 920 515
info@aekaki.es
www.aekaki.es


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)