Frédéric champion, Pomleg

Rungis : « Le taux de fréquentation est très faible »

Alors que le MIN de Rungis s’active à l’approche des fêtes de fin d’année, l’inquiétude liée à la cinquième vague gagne du terrain. Les grossistes doivent faire face à la baisse de fréquentation dans les restaurants, lesquels enregistrent de nombreuses annulations, ainsi qu’à l’appel du gouvernement demandant aux Français de limiter les réunions en famille ou entre amis. Mais si les carnets de commandes se remplissent difficilement les professionnels gardent espoir.

« Pour l’instant nous sommes dans l’attente de voir comment les choses vont évoluer, à la fois du côté de l’épidémie mais aussi des annonces gouvernementales. On subit la situation heure par heure et jour par jour. C’est assez handicapant car il n’y aucune lecture, nous ne pouvons pas nous projeter. Et les sons de cloches sont totalement contradictoires d’un média à l’autre », explique Frédéric Champion, de la société Pomleg, implantée sur le MIN depuis 1969.

« Ça a du mal à démarrer. Que ce soit chez les primeurs ou sur les marchés, le taux de fréquentation est très faible. Par rapport à 2020 c’est sûr qu’il y a une perte énorme car l’année dernière avec le confinement les gens se faisaient à manger. Là, je présume que les gens qui ont les moyens, dès qu’ils ont une occasion de quitter leur domicile ils partent car il y a toujours la menace d’un autre confinement. »

Pour plus d'informations : 
Frédéric Champion
Pomleg
6 Rue de Montpellier
94550 Rungis Complexe, France
Cell. : +33 6 69 55 58 35
contact.pomleg@gmail.com   


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)