Ortofrutta dei F.lli Scuderi

La consommation détermine les écarts de prix de la campagne d'agrumes

« Le début de la campagne des agrumes Tarocco de Sicile commencera dans quelques semaines et permettra de mettre sur les marchés un produit optimal en termes de teneur en sucre ainsi que de pigmentation. En raison des fortes pluies, la maturation et la coloration des fruits ont été ralenties cette année », indique Salvatore Scuderi, propriétaire de l'entreprise familiale Ortofrutta dei F.lli Scuderi.


Salvatore Scuderi administrateur unique, Salvatore Maugeri responsable de la transformation et des ventes et Salvatore Scuderi responsable de la production et de la récolte.

« Les intempéries dans certaines zones de production de la Sicile ont non seulement endommagé une partie de la récolte d'agrumes, mais ont également rendu les terrains impraticables, ralentissant ainsi la récolte d'oranges blondes et de citrons. Notre produit phare est la Tarocco, que nous cultivons sur nos propres terres dans la plaine de Catane. »

L'Ortofrutta dei F.lli Scuderi a été fondée dans l'est de la Sicile dans les années 1950 à l'initiative de son fondateur, Salvatore Scuderi, qui, dans le climat de développement économique et de renaissance de l'Italie d'après-guerre, a créé l'entreprise pour produire et transformer les agrumes siciliens. Soixante-dix ans d'innovation et une attention absolue aux besoins des clients sont autant d'éléments qui ont permis à l'entreprise de gagner la confiance des marchés nationaux et étrangers. Aujourd'hui, l'entreprise commercialise des agrumes produits sur environ 600 hectares, avec un volume moyen d'environ 8 000 tonnes de produit.

Entre les variétés précoces et les variétés tardives, le calendrier commercial de l'entreprise couvre toute l'année : cela permet de proposer les différentes variétés aux clients pendant une période plus longue, mais toujours récoltées au moment optimal de maturation.

Parmi les principaux types de fruits transformés, on retrouve les variétés suivantes : Clémentines Navel, Tarocco, Moro, Sanguinello et Nova. Depuis avril, l'entreprise commercialise des oranges mi-tardives, dans les variétés Tarocco Gallo, Sciara, Meli et Sant'Alfio, en même temps que la dernière phase de la récolte.



« Nous avons commencé à commercialiser les oranges Naveline, il y a plus de quinze jours, avec une bonne demande du marché », dit M. Scuderi. « Nous attendons maintenant que le temps froid facilite la pigmentation des oranges sanguines (Moro/Tarocco). Actuellement, la demande d'agrumes est convenable, en partie parce que l'offre est limitée suite aux problèmes mentionnés ci-dessus. Je tiens à souligner que, pour une marque présente dans la grande distribution, il est essentiel de maintenir une qualité élevée, notamment pour éviter les retours et les plaintes. Évidemment, la fourchette de prix n'est pas déterminée par la campagne d'agrumes, mais par la consommation. Pour l'instant, le marché absorbe bien nos quantités, notamment parce que nous sommes encore en pleine campagne au niveau de l'orange sanguine. »



Parmi les problèmes de la campagne agrumicole figurent un certain nombre de questions critiques, dont certaines sont apparues dès le début de la pandémie : la pénurie de main-d'œuvre, l'augmentation des matières plastiques, les emballages et la hausse des coûts énergétiques. Il reste le problème de rendre la production d'agrumes plus rentable, une situation compliquée par la faible propension à la coopération qui caractérise le secteur sicilien.

« Nous avons des exemples vertueux dans le nord de l'Italie », explique Salvatore Scuderi, « où la mise en réseau des producteurs a apporté des bénéfices indéniables ». Pensez, par exemple, à l'ensemble de la chaîne de production des pommes. Au contraire, en Sicile, il y a une forte résistance au changement, avec pour résultat une aggravation de la situation chaque année. Le paradoxe est que, bien que les coûts augmentent, par exemple, le prix auquel nous vendons nos agrumes continue d'être décidé par le client.

L'un des leviers permettant de soutenir le secteur des agrumes sicilien est la tendance croissante à privilégier l'achat de produits à base de fruits et légumes durables et présentant des caractéristiques territoriales.

« En tout cas, pour l'instant, la campagne commerciale est toujours en cours. Nous espérons obtenir des offres acceptables qui permettront aux entreprises de faire face aux augmentations des prix de la logistique, de l'énergie et des matières premières, qui ont été complètement hors de contrôle l'année dernière. »

« Nous sommes présents avec nos agrumes dans la grande distribution, où il est essentiel de garantir des volumes et des produits de qualité supérieure soutenus par un système de certifications de qualité. En ce qui concerne les politiques vertes, nous utilisons de plus en plus d'emballages en papier, de boîtes louées ou de produits en plastique parfaitement recyclable. De toute façon, lorsque nous parlons de durabilité, nous ne faisons pas seulement référence à la durabilité environnementale, mais aussi à la durabilité économique. Si les prix restent bas, les producteurs auront tendance à se démotiver, et auront de moins en moins de ressources pour se concentrer sur l'innovation, avec pour conséquence des investissements moins durables dans le secteur », conclut Salvatore Scuderi.

Pour plus d'informations :
Ortofrutta dei F.lli Scuderi
Via XVI Strada 20/22
Zone industrielle 95121 Catania
Tél. : +39 095 591933
Fax : +39 331 351 7630
info@ortofruttascuderi.it
www.ortofruttascuderi.it


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)