Kobus Bothma - Capespan Namibie

Le rythme des vendanges de mi-saison en Namibie s'accélère avec la température

Si le début des vendanges a été plutôt frais, le thermomètre devrait grimper dans la vallée d'Aussenkehr en Namibie à partir d'aujourd'hui, selon Kobus Bothma, directeur exécutif de Capespan Namibia.

« Avec des températures plus élevées, nous pourrons cueillir davantage de raisins sur une courte période », la saison a pris du retard par rapport au calendrier habituel. Capespan Namibia commercialise le Sweet Globe blanc et le Sweet Celebration (rouge). « C'est une très belle récolte avec des fruits très propres et un bon poids, donc elle est emballée très rapidement ».

Sweet Globe blanc sans pépins de mi-saison, emballés chez Capespan Namibia pour les deux prochaines semaines (photos fournies par Capespan Namibia).

Ces cultivars seront emballés pendant les deux prochaines semaines, puis suivront Melody, Jack's Salute, Crimson et Thompson.

Leurs raisins sont principalement destinés au Royaume-Uni et à l'UE, et environ 10 % à l'Extrême-Orient.

La Namibie n'a pas encore accès au marché chinois pour ses raisins. « Nous espérons vraiment que cela se fera rapidement, c'est un marché dont nous avons vraiment besoin ».

Les clients demandent davantage de raisins préemballés
« La demande de raisin a été normale à bonne. Les clients veulent certainement plus de raisins préemballés et nous emballons beaucoup plus de barquettes. L'emballage a regagné du terrain avec le Covid : les gens ne veulent pas acheter de fruits en vrac et les magasins ne veulent pas exposer des fruits ouverts, ce qui est compréhensible. »

Il remarque qu'en raison d'une pénurie de main-d'œuvre au Royaume-Uni, le préemballage est davantage effectué de ce côté.

Le conditionnement en barquettes prend un peu plus de temps que le conditionnement en vrac, mais sur une ligne équipée d'une balance de contrôle supérieure, il peut être effectué à un rythme très élevé, jusqu'à 18 000 barquettes par heure.

Timco rouge sans pépins à mi-saison (Sheegene 13) dans un vignoble namibien.

Le cultivar blanc précoce idéal n'a pas encore été trouvé 
Plus des deux tiers, soit douze des dix-huit cultivars de raisin cultivés par Capespan Namibia, sont des cultivars de nouvelle génération.

« Tout le monde est encore à la recherche d'un cultivar de blanc précoce et nous testons tous des blancs potentiels pour la région. Nous aimerions remplacer les anciens cultivars précoces. Nous recherchons une qualité et une production élevées, des coûts de main-d'œuvre et d'intrants faibles et, bien sûr, un produit recherché par le marché. Le cultivar blanc précoce idéal n'a pas encore été trouvé, mais je pense que nous l'aurons trouvé d'ici 24 mois ».

Il observe que la saison a été bonne jusqu'à présent. « Ce n'est pas une saison record en termes de volumes, mais elle est supérieure à la moyenne et nous sommes satisfaits de la qualité élevée. C'est juste que le froid nous freine un peu, mais je pense que la chaleur qui arrive maintenant va changer les choses. »

Pour plus d'informations : 
Kobus Bothma
Capespan Namibie
Tél. : +264 63 297 570
kobus@csnam.co.na 
http://www.capespan.com/ 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)