Raquel Tello, directeur commercial de S.A.T. Algaida :

« Nous espérons ouvrir de nouvelles lignes avec nos framboises biologiques cette année »

En 2020, l'Espagne était le deuxième producteur de framboises de l'UE, avec une part de 25,43 %, l'Andalousie étant en tête de la production nationale avec 98,9 % du total et, plus précisément, Huelva, qui représentait 98 % de la superficie de la région autonome.

Ces chiffres placent la province au deuxième rang des régions les plus importantes pour l'industrie de la framboise dans l'ensemble de l'UE, derrière la Pologne. Mais après avoir connu l'expansion qui l'a conduit à acquérir son ampleur actuelle, sa culture est en déclin depuis plusieurs saisons, comme le confirme S.A.T. Algaida.

« Il y a 4-5 saisons, nous avions une superficie de framboises totalisant 40 hectares, mais nous l'avons réduite jusqu'à ce que nous n'ayons plus que 26 hectares entre nos propres plantations et celles de producteurs tiers, car la framboise n'est plus une culture rentable », explique Raquel Tello, directrice commerciale de l'entreprise basée à Almonte. « La culture des framboises entraîne des coûts de production comparativement plus élevés que ceux des fraises, en raison de l'idiosyncrasie de la culture elle-même, et en même temps, son prix de vente a beaucoup baissé ces dernières années ».


Raquel Tello.

« Le Maroc a fait une entrée remarquée sur le marché de la framboise avec une production élevée et des coûts qui ne sont pas similaires à ceux que nous avons en Espagne, tant en termes de terre, de main-d'œuvre et d'intrants, et avec des fruits de très bonne qualité qui, lorsqu'ils arrivent sur le marché, entrent en concurrence directe avec nous. Pour rentabiliser la production, il faudrait que le prix moyen de la saison soit de 8 euros, mais de septembre à aujourd'hui, à la moitié de décembre, il n'y a eu que deux semaines où nous avons atteint cette valeur. »

L'Observatoire des prix et des marchés du gouvernement régional d'Andalousie chiffre cette tendance générale à la baisse dans la province : lors de la saison 2020/21, la superficie de culture de framboises a été réduite de 11,9 %, et la projection réalisée cette année par Freshuelva révèle qu'elle aurait été à nouveau réduite de 8,1 %. Mais cette réduction de la surface et donc de la production espagnole coïncide avec l'augmentation significative des importations, qui ont été multipliées par 4 au cours des 5 dernières années, passant de 3 000 tonnes lors de la saison 2015/16 à près de 13 000 lors de la dernière saison, dont, comme le montre le rapport de l'Observatoire, 75 % provenaient du Maroc.

« Bien que nous ayons réduit nos hectares de framboises, nous avons décidé de passer au bio. Cette année, nous avons certifié biologiquement 1 hectare de framboises de la variété Adelita que nous pourrons vendre pendant l'écart hivernal, de février à mars/avril, avec lequel nous espérons ouvrir de nouvelles lignes d'affaires avec une plus grande demande et qui offrent de meilleurs prix et une plus grande rentabilité. Avec ceux-ci, nous nous concentrerons sur l'Allemagne et la France. En fait, pour l'instant, nous n'avons que 6 hectares certifiés biologiques, mais l'année prochaine, nous en aurons 20. »

Fraises de qualité supérieure
Algaida est présente dans les rayons des principales chaînes européennes, notamment au Royaume-Uni, en France, en Allemagne et en Suisse, où elle vend ses fruits rouges sous la marque Fresmiel. Cette saison, la production de framboises de l'entreprise s'élèvera à entre 300 000 et 350 000 kilos, celle de myrtilles à 200 000, celle de mûres à 60 000 tonnes et celle de fraises à 7 millions de kilos. Ces fruits sont de loin les plus importants pour cette entreprise de Huelva axée sur les variétés et les formats haut de gamme.

« Sur les presque 200 hectares que nous produisons, 70 % correspondent aux fraises. Nous avons investi dans des variétés privées et semi-privées qui nous ont permis de positionner nos fraises dans les premières lignes des supermarchés de toute l'Europe. Nous travaillons principalement avec la variété Calinda, de l'obtenteur néerlandais Fresh Forward. Nous avons été les premiers producteurs de Huelva à la tester en tant que variété d'essai et nous la cultivons depuis sept ans maintenant. Nous cultivons également depuis trois ans le Fandango, du même éleveur, les deux variétés premium, ainsi que la variété Rociera, qui fonctionne très bien en termes de production. Nous avons toujours choisi de nous différencier par la qualité supérieure de nos fruits. »

Pour plus d'informations : 
Raquel Tello
S.A.T. Algaida
P.I. Matalagrana, nave 56, 21730
Almonte, Huelva (Espagne)
Tél. : +34 959 406 944
comercialalgaida@fresmiel.es 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)