Une saison sans encombre pour les pommes polonaises, à l'exception du transport par bateau

« Les conteneurs ne sont pas disponibles et les navires n'arrivent pas à temps »

La saison polonaise de la pomme s'est déroulée sans encombre. La demande est stable depuis le début de la saison. Les seules difficultés proviennent des problèmes de transport, les conteneurs n'étant pas disponibles et les navires arrivant en retard à leur destination.

Mohamed Marawan, PDG de l'exportateur polonais de pommes Sarafruit, déclare que la saison a été très chargée. Toutes les pommes récoltées dans leurs propres vergers ont déjà été vendues et exportées : « Pour Sarafruit, depuis le début de la saison, nous fournissons et exportons à nos clients les volumes dont ils ont besoin pour les différentes variétés. Notre entreprise produit une grande quantité de Golden et nos clients les attendaient. Après avoir terminé la récolte, nous avons directement trié les pommes et les avons exportées. Maintenant, il ne reste plus un seul kg de nos propres pommes récoltées. Cela signifie que pour le reste de la saison, nous achetons à différents producteurs et continuons à exporter. »

Bien que la saison se soit déroulée sans encombre, Marawan affirme que les plus gros problèmes proviennent du transport des pommes. « La demande actuelle n'a pas vraiment changé par rapport au début de la saison. Nous essayons donc constamment de répondre à la demande avec nos exportations. Le seul défi auquel nous semblons être confrontés en permanence concerne le transport. Les conteneurs ne sont pas disponibles et les navires n'arrivent pas à temps au port de chargement, ainsi qu'au port de destination. Tout le reste est vraiment sous contrôle. La qualité des pommes est bonne jusqu'à présent. Toutefois, cela s'explique par le fait que nous obtenons nos pommes auprès des producteurs qui savent ce qu'ils font et qui prennent soin du produit avec beaucoup d'attention. »

À ce stade de la saison, la plupart des pommes ont été stockées dans des chambres froides, explique Marawan : « La majorité des volumes de pommes ont été stockés depuis un mois et demi, et les pommes qui restent ont pour la plupart déjà été vendues. Il reste quelques pommes dans les entrepôts normaux, mais ce n'est pas beaucoup pour le moment. Il y a une bonne disponibilité cependant, nous n'aurons pas de problèmes d'approvisionnement jusqu'à la fin de la saison. »

Mohamed Marawan ne sait pas vraiment à quoi s'attendre pour le reste de la saison étant donné le nombre de variables. « Je pense qu'il y aura beaucoup d'incertitudes durant le reste de la saison. Tout dépend de la situation dans le monde, car la politique n'est pas confortable en ce moment, comme la question sensible de la frontière polonaise, mais aussi la nouvelle vague de coronavirus ainsi que les problèmes de transport. L'inflation en général jouera également un rôle important, car les coûts du carburant et de l'électricité augmentent. Cela vaut également pour d'autres pays, ce qui rend difficile toute prévision pour les mois à venir. »

Pour en savoir plus :
Mohamed Marawan
Sarafruit
Tél. : +48537935155
office@sarafruit.eu  
www.sarafruit.eu 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)