« Il y a eu une très forte demande de cerises turques sur le marché chinois »

2021 a été une année difficile pour les produits frais turcs. Le changement climatique a certes été problématique, mais surtout, la Turquie n'ai pas été en mesure de rétablir son protocole d'exportation de cerises avec la Chine. La saison n'a donc pas pu atteindre son plein potentiel.

Le changement climatique a écourté la saison des cerises en Turquie, explique Yigit Gokyigit, coordinateur marketing d'Alanar : « En raison du changement climatique, l'année a été difficile pour la Turquie, en particulier pour certaines régions. La saison des cerises n'a pas duré très longtemps par rapport aux années précédentes. Même s'il y a eu une bonne demande pour les cerises turques, la saison a dû être écourtée suite à une fin de la récolte précoce. »

Pour Alanar, le fait de n'avoir pas pu exporter le produit sur le marché chinois, malgré une forte demande de cerises de la part de la Chine, est très décevant. « Alanar a un nom de marque très installé sur le marché chinois. L'année précédente, notre entreprise avait une part de marché de 52 % des cerises Turque en Chine. Mais, en 2021, le protocole d'exportation de cerises entre la Turquie et la Chine n'est pas entré en vigueur. Même s'il y a eu une énorme demande de cerises Alanar sur le marché chinois, nous n'avons pas été en mesure de fournir nos cerises sur ce marché. C'était très difficile de ne pas pouvoir envoyer nos produits, qui sont pourtant parfaitement adaptés aux exigences du marché car à la fois sucrés et croquants. Mais nous avons reçu une demande continue pendant toute la saison. »

« En 2021, nous avons exporté des cerises, des figues, des abricots, des prunes et des grenades vers les principales chaînes de supermarchés d’Europe, notamment en Allemagne, mais aussi au Moyen-Orient et en Asie du Pacifique. Je pense que la coopération continue que nous établissons avec nos clients est inestimable. Les cerises et les figues ont été les principaux fruits d'Alanar cette année, comme d'habitude. Tous les abricots et les prunes que nous exportons sont cultivés dans nos propres vergers. Le volume de la récolte d'abricots d'Alanar augmente chaque année, car nous avons des vergers jeunes et en développement. »

Bien que le monde entier ait dû faire face à une situation logistique difficile, Alanar a pu honorer ses commandes sans trop de problèmes : « Les défis logistiques de 2021 ne nous ont pas profondément affectés. Nous avons une équipe logistique très expérimentée qui a su très bien gérer la situation. Pendant l'hiver, Alanar a exporté des grenades, qui ont été très appréciées en raison de leur bonne qualité et de leur couleur rouge intense. Nous allons continuer à préparer les commandes de nos partenaires commerciaux dans les premières semaines de l'année 2022. »

Pour plus d'informations :
Yigit Gokyigit
Alanar
Tél. : +90 549 804 87 56
yigit.gokyigit@alanar.com.tr 
www.alanar.com.tr 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)