Joan Caballol i Angelats, directeur général de Sando Clementine :

« La clémentine Sando démarre avec de bons prix et une récolte prévisionnelle de 15 000 tonnes »

La variété protégée de clémentine Sando, une mutation spontanée de la variété Fine, qui se récolte entre la troisième semaine de décembre et le mois de février, progresse avec la nouvelle organisation Sando Clementine. Elle s’ancre solidement dans les zones dont elle est originaire : le sud de Castellón, Valence et l'Andalousie, où elle s'est montrée parfaitement adaptée. C'est « la clémentine d’ici », vante l'un de ses slogans.

« La Sando commence sa saison avec de bons prix pour les producteurs et une excellente qualité de fruits. Malgré des conditions météo défavorables pendant une partie de l’année, on s'attend à une récolte d'environ 15 millions de kilos, principalement dans les provinces de Castellón, Valence et l'Andalousie », commente Joan Antoni Caballol i Angelats, directeur général de Sando Clementine.

« L'amélioration agronomique de la culture a été très sensible en termes de calibre. Avec sa résistance innée contre les conditions climatiques défavorables et les problèmes tels que l'alternariose, elle a suscité un grand intérêt chez les producteurs bio, ou pour remplacer les variétés gravement touchées. En plus de sa couleur intense et du fait qu'elle soit sans pépins, elle possède une autre caractéristique importante qui est sa grande productivité annuelle. Car ce n'est pas une variété ancienne, ce qui est très important pour les agriculteurs, afin de rentabiliser les exploitations ».

Sando Clementine, l’obtenteur depuis fin 2020, favorise une voie de dialogue, d'accords avec les coopératives et les syndicats du secteur (comme l'Unió de Llauradors). L’entreprise applique cette philosophie tant pour les conflits latents que pour trouver les meilleurs débouchés économiques pour le cultivateur. Elle a une sensibilité particulière envers les jeunes agriculteurs, auxquels elle propose des prêts sans intérêt et sans garantie.

Parallèlement, Sando s'ouvre à d'autres pays producteurs d'agrumes tels que l'Afrique du Sud ou l'Australie et projette également d'entrer au Chili et au Pérou en 2022. Ce qui permettra de profiter de cette variété pendant 6 à 7 mois de l'année.

Depuis la saison 2017-18, la variété est labellisée avec le système GESVATEC, qui permet d’assurer la traçabilité et l'authenticité de la Sando. « Ce n'est pas un élément anodin, car il contribue à la connaissance de la variété et à la certitude qu'elle provient d'un producteur légal, ce qui se traduit par un meilleur prix pour l'exportateur et pour le producteur. On peut donc regretter que de nombreux magasins n'étiquettent toujours pas correctement la variété et la vendent même parfois sous d'autres appellations. Il est essentiel et obligatoire de marquer correctement les variétés, pour des raisons éthiques envers le consommateur », souligne Joan Caballol.

« L'année dernière également, avec l'aide technologique de Visualnacert, un système de géolocalisation a été mis en place pour les domaines sous licence et, parallèlement, une surveillance par satellite qui guide les inspecteurs sur le terrain dans la détection des domaines sans licence qui causent de graves dommages aux producteurs légaux », ajoute-t-il. 

« Suite au travail de contrôle, nous avons détecté 41 exploitations illégales, avec la certitude scientifique qu'elles sont de la variété Sando. La chose la plus facile et la plus pratique à faire serait d'engager des poursuites pénales pour découvrir les contrevenants.... mais pour l'instant nous allons contrôler qui récolte les fruits de ces exploitations. Dans un premier temps, nous faisons appel au dialogue, nous tendons la main. Actuellement, nous maintenons pour une période limitée la possibilité de régulariser de manière volontaire ces exploitations et d'autres qui n'auraient pas été détectées. Si les propriétaires et les producteurs viennent légaliser la situation, leurs exploitations seront traitées comme de nouvelles exploitations, ce qui leur donnera des facilités de paiement. Cette période est ouverte jusqu'au 20 janvier 2022. Après cette date, nous opterons pour la voie judiciaire. » 

Pour plus d'informations :
Joan Antoni Caballol i Angelats
Sando Clementine
Av. Generalitat, 104, 1ºC
43500-TORTOSA
Tél. : +34 609045598
info@sandoclementine.com 
www.sandoclementine.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)