Damien Sanchez, Demain la Terre :

« Le label Demain la Terre représente à ce jour le référentiel le plus abouti en termes de RSE »

Alors que Demain la Terre a récemment récompensé les actions menées par ses adhérents sur le plan social, environnemental et économique, l’association revient sur l’intérêt de sa démarche et la pertinence de son référentiel sur le plan RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises).

« A ce jour, la démarche Demain la Terre rassemble dix thèmes et soixante-dix critères relatifs au développement durable, au nom desquels les adhérents s’inscrivent dans une démarche d’amélioration continue », explique Damien Sanchez, responsable communication de l’Association. « Ce socle est le même pour toutes les entreprises, qu’elles adaptent bien entendu à leur domaine d’activité. En effet par exemple, la gestion de l’eau de légumes cultivés en plein champ et de légumes cultivés sous serre ne sera pas la même ». 

Un label complet, englobant d’autres certifications
Le caractère très complet de la démarche est un atout pour les entreprises qui souhaitent obtenir d’autres labels comme le label HVE. En effet, la Haute Valeur Environnementale s’appuie sur des obligations de résultats mesurées par des indicateurs de performances environnementales autour de quatre thématiques. C’est cette même obligation de résultats mais aussi de moyens qui structure le référentiel Demain la Terre.

« C’est ainsi qu’un certain nombre de nos adhérents a obtenu la certification HVE gérée dans un cadre collectif par l’Association. L’avantage est double. D’une part, nous les accompagnons dans les démarches d’obtention du label, d’autre part, les 10 thématiques couvertes par le référentiel Demain la Terre facilitent l’obtention de la certification HVE par les producteurs membres de l’Association ».

La démarche Demain la Terre est également complémentaire de celle engagée en faveur d’une agriculture biologique ou encore dans une démarche de suppression des résidus.

Une démarche très aboutie selon une étude du CTIFL
En 2018 et à la demande des entreprises de la filière fruits et légumes, le Centre Technique Interprofessionnel des Fruits et Légumes (CTIFL) a conduit une étude pour comparer les référentiels existants au sein de la filière avec le modèle d’évaluation AFAQ 26 000, développé par AFNOR certification. Cette étude a cherché à positionner les référentiels par rapport à certains critères de la RSE comme la vision RS et la gouvernance, l’intégration et la communication, les ressources humaines, le mode de production, l’ancrage territorial et des indicateurs environnement, sociaux et économiques selon la norme ISO 26000. « L’étude a révélé que la démarche Demain la Terre est le référentiel le plus abouti sur cet aspect RSE en comparaison aux différents référentiels testés tels que BRC, IFS, Fel Excellence, Global Gap et Grasp et l’Agricuture Biologique. Une garantie aussi bien pour les consommateurs que pour les professionnels de la distribution à l’heure où la consommation responsable est un sujet essentiel ».

Quelques exemples d’actions concrètes
Les possibilités d’agir comme acteur responsable au niveau social, environnemental et économique sont multiples. Certaines entreprises se positionnent comme des acteurs territoriaux engagés. C’est le cas de Picvert, qui emploie 90 % de la main-d’œuvre localement. La société Saveur des Clos quant à elle, achète majoritairement local avec 96,5 % de ses achats d’origine locale. Sur le plan environnemental, UMG valorise l’intégralité de ses déchets verts dans une station biogaz. Jardin de Rabelais a quant à elle supprimé les blouses jetables au profit de blouses lavables. En 2020, la Ferme de la Motte a planté 1 600m de haies avec plus de 5 espèces locales portant le métrage total de haies à 5km. Toujours en faveur de la biodiversité, ce ne sont pas moins de 500 ruches qui bordent les parcelles de Val de Sérigny qui travaille avec des apiculteurs locaux.

Les exemples d’actions sociétales engagées dans le cadre de la démarche Demain la Terre peuvent ainsi être très variées, mais toujours avec un objectif commun, celui de s’inscrire dans le cercle vertueux de la durabilité.

Pour plus d’informations : 
Marc De Nale
Demain la Terre
contact@demainlaterre.org  

 


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)