Analyse de la situation actuelle du marché de l'avocat et prévisions pour la saison estivale

« Il y a encore une quantité importante de fruits à récolter en Espagne, au Maroc et en Israël »

Sans aucun doute, la fin de 2021 et le début de l'année en cours n'ont pas été réjouissantes dans le secteur de l'avocat en Europe. Pour analyser la saison estivale à venir, FreshPlaza s'est entretenu avec Oscar Martínez et Miguel Ángel Loayza, de Compañía Aguacatera del Sur, une entreprise de Malaga et l'un des principaux opérateurs de ce produit sur le marché espagnol et européen.

« Les difficultés pour le marché de l'avocat ont commencé en novembre, lorsque les premiers arrivages de la saison d'hiver en provenance de Colombie et du Mexique se sont regroupés. Malheureusement, le Mexique est arrivé avec des taille très petite et ajouté à la Colombie, qui apporte habituellement cette composition dans ses conteneurs, il y a eu une situation dans laquelle les segments de vente les plus efficaces pour ces tailles ont été très rapidement remplis. Suite à ça, les prix se sont effondrés très rapidement et les deux origines ont décidé d'interrompre leurs expéditions en raison de la situation du marché », souligne Oscar Martínez.

« Dans ce contexte, les origines méditerranéennes - Espagne, Maroc et Israël - n'ont pas donné le signal de départ comme cela était habituel lors des saisons précédentes. Dès décembre ou début janvier, nous anticipions déjà que beaucoup de fruits s'accumulaient sur les arbres de toutes les origines », ajoute Miguel Loayza.

Et c'est au milieu de ces circonstances que nous nous trouvons, selon les spécialistes du marketing, avec encore une quantité importante de fruits à récolter au Maroc, en Israël et en Espagne. « Du côté de l'Amérique du Sud, la Colombie continue d'envoyer des produits, bien qu'en plus petites quantités, et le Pérou a déjà des fruits sur le marché et un rythme d'expéditions dépassant déjà 100 conteneurs d'avocats Hass par semaine et développant rapidement la campagne », affirment-ils.

« La traditionnelle « fenêtre de mars » est cette année beaucoup plus compromise et réduite que les années précédentes. En fait, si nous en avions, nous devrions penser à quelques semaines bien avant le mois d'avril, lorsque les origines méditerranéennes réduisent clairement leurs expéditions et avant que les premières zones vraiment puissantes du Pérou, comme Olmos, ne sortent en force », soutiennent-ils.

Une autre question qui suscite déjà des inquiétudes supplémentaires est celle de la logistique. « Le coût du fret, dans certains cas, a même doublé. De plus, il n'est pas facile d'obtenir des créneaux dans les lignes pour les ports souhaités. Souvent, prendre d'autres options portuaires ne fait qu'entraîner des coûts supplémentaires qui existent déjà avec la situation actuelle d'augmentation des prix du carburant et donc des coûts de transport », disent-ils.

Cependant, l'opportunité réside dans le fait de pouvoir organiser et mesurer très bien les volumes hebdomadaires qui sont envoyés en Europe, selon les responsables de l'entreprise. « L'année dernière, le Pérou a relativement bien maîtrisé cette question. Les pics n'étaient pas générés avant un certain point à la fin de la saison, et cela signifiait que la campagne avait un long plateau d'envois puissants, mais en évitant les pics de volume qui ont fait tant de dégâts en 2020. » 

« Si tous les opérateurs de l'origine et du marché parviennent à cette importante harmonie dans la communication et si les stratégies commerciales sur d'autres marchés fonctionnent correctement, nous devrions à nouveau avoir une campagne ordonnée, ce qui nous permettra de surmonter partiellement les défis que ce nouveau chapitre apporte », soulignent-ils.

Dans ce contexte, l'entreprise est confiante dans le maintien d'un niveau de chiffre d'affaires supérieur à 20 millions d'euros en 2022 et dans la poursuite du développement et de la consolidation de son implantation sur l'ensemble des marchés qu'elle dessert.

Pour plus d'informations :
Miguel Ángel Loayza 
Compañía Aguacatera del Sur
Tél. : +34 634 647 337
miguel@aguacateradelsur.com 

Oscar Martinez
oscar@aguacateradelsur.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)