Le Pérou a exporté 16,6 % d'oignons doux en plus

Au cours de la saison 2021/2022 (qui commence fin juillet et se termine à la mi-mars), les exportations péruviennes d'oignons doux (ou jaunes) ont atteint 182 000 tonnes (7 000 conteneurs de 26 tonnes chacun), ce qui représente une augmentation de 16,6 % par rapport aux 156 000 tonnes (6 000 conteneurs) expédiées au cours de la saison précédente (2020/2021).

C'est ce qu'a indiqué le directeur général de Key Peru, Miguel Ognio, qui a précisé que la principale destination de l'oignon doux du Pérou était les États-Unis, qui représentaient entre 80 et 85 % du volume total expédié. Le reste est allé en Europe.

Il a souligné qu'au cours de la saison 2021/2022, il y a eu des problèmes logistiques dus à la baisse de fréquence des compagnies maritimes, à l'absence de conteneurs, ainsi qu'à la congestion des ports de destination, ce qui a généré une augmentation du prix du fret allant jusqu'à 100 %. Le coût du fret représentait jusqu'à 25 % du prix de vente.

« En raison de ces problèmes, les envois ont été effectués en retard, les délais de transit ont pris jusqu'à 100 jours pour atteindre leur destination, notamment vers la côte ouest des États-Unis (normalement, il faut 24 jours pour la côte ouest et 17 jours pour la côte est) », a-t-il déclaré.

Miguel Ognio a indiqué qu'au Pérou, il y a entre 3 500 et 4 000 hectares d'oignons doux, les principales régions étant Ica, qui représente 50 % du total, et Arequipa avec 20 % de la superficie. D'autres régions où ce type d'oignon est cultivé sont le nord de Lima et Olmos (Lambayeque).


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)