A cinq semaines des premières récoltes de Gala précoces, Marc Peyres, Directeur commercial export chez Blue Whale fait le point sur la récente vague de chaleur. Une augmentation de la température difficile pour certaines cultures en ce mois de juin mais pas pour la pomme. « La chaleur a été sans conséquence pour nos produits à ce stade. Nous avons pour le moment de bonnes conditions climatiques. L’enjeu sera la climatologie de juillet/août car une canicule à cette période-là serait catastrophique. »

« Les deux années précédentes le froid avait été défavorable pour le développement de la plante avec une incidence sur les calibres, mais cette année les températures et l’ensoleillement ont été bénéfiques pour le grossissement des fruits. »

Une année prometteuse  
Si les enchainements répétés chaleur et orages peuvent être dommageable pour les fruits, les vergers de Blue Whale bénéficient d’une protection optimale. « Nous protégeons contre la grêle et le gel mais aussi contre la sécheresse grâce à l’irrigation. Pour le moment tout se passe très bien voire exceptionnellement bien, on se dirige vers une année précoce avec des calibres bons. Nous sommes encore à penser que nous aurons la plus belle récolte des dix dernières années. » 

Pour plus d’informations :
Marc Peyres, directeur commercial export
Blue Whale
blue-whale.com