Un nouveau clone d'orange très pigmenté et riche en anthocyanes sélectionné en Sicile

La propagation du virus Citrus Tristeza (CTV) en Sicile a profondément affecté la culture locale des agrumes. Il n'y a pas de quartier sans que des vergers entiers soient dévastés par le virus, et les entreprises voient leurs cultures disparaître et leurs revenus réduits à zéro. Une situation heureusement contrecarrée par le renouvellement variétal rapide, qui tient compte de la demande du marché et de la consommation, de plus en plus orientée vers des fruits d'excellente qualité et très pigmentés.

De nouveaux clones sont donc introduits, dont les oranges Tarocco Ipopolito, VCR ou Iempso. Ces dernières présentent en effet une pigmentation externe supérieure à la pigmentation interne.

Corrado Vigo, créateur du clone super-pigmenté de la Tarocco.

Il y a de nombreuses années, la Tarocco Vigo a été trouvée comme une mutation gemme dans une vieille plante d'oranges Tarocco. Après avoir observé la mutation pendant quelques années, il a été décidé de prendre le matériel végétal et de greffer quelques plantes.

Corrado Vigo, agronome et membre du Consiglio nazionale dell'Ordine degli Agronomi, retrace l'histoire de ce nouveau clone.


Comparaison entre les oranges Tarocco. De gauche à droite : Tarocco nucellaire, Tarocco commune, et Tarocco Vigo (photo prise à la mi-janvier)

« Quelques années après ma découverte et la propagation du matériel végétal, je me suis rendu compte que de jeunes plantules avaient donné des oranges dont les caractéristiques n'avaient pas changé. En particulier, cette variété a besoin de peu d'heures de froid pour précipiter les anthocyanes, ce qui conduit à une forte pigmentation qui va au-delà du rouge pour devenir violacée, encore plus foncée que les oranges Moro, sans pour autant avoir cette saveur de fruit « vieux » puisque, au fil des mois, ces oranges prennent une saveur qui est une combinaison entre la mûre et la framboise. »

Tarocco Vigo (ci-dessus), comparé à une Tarocco traditionnelle à la mi-janvier.

« La couleur profonde se développe déjà à la mi-novembre, de sorte que les fruits très pigmentés peuvent être disponibles dès le début décembre. En janvier, alors que les oranges Tarocco traditionnelles ont une couleur rouge profond, celles-ci sont déjà violettes. Une autre particularité est que, bien que les fruits soient déjà hautement pigmentés et prêts à être récoltés fin novembre ou début décembre, ils peuvent être récoltés jusqu'en mars en conservant leur couleur, leur saveur et leur rendement en jus inchangés. »


Tarocco Vigo, pigmentation en février

Vigo indique également avoir « remis le matériel végétal au département d'agronomie de l'université de Catane - le Di3A, pour une restructuration variétale ».

« Avec le Dr Paolo Rapisarda du CREA d'Acireale, j'ai remis des échantillons de fruits tous les quinze jours pour analyser leurs qualités organoleptiques et évaluer la quantité d'anthocyanes. Il y a quelques semaines, Di3A m'a retourné des plantes restructurées à partir de virus et de viroïdes, ainsi qu'une plante issue d'un clone nucellaire. Je les ai confiées à une pépinière spécialisée de la région de Catane afin de préparer des plantes mères. En même temps, j'ai breveté le clone sous le nom de Ttarocco Vigo à l'OCVV. »

« Je pense qu'il sera possible de commander les premiers plants à planter à l'automne 2023 dès le printemps prochain. Je voudrais aussi malheureusement signaler que, ces dernières années, certaines petites pépinières ont vendu des oranges Tarocco sous l'appellation Tarocco Vigo. Personne n'a encore été autorisé à le faire, de plus le matériel végétal relatif n'est pas encore disponible, car personne ne connaissait la position des plantes originales et le matériel restructuré ne m'a été remis que le 16 juin. »

Pour plus d'informations : 
Dr. Corrado Vigo
Tél. : +39 3487952243
corrado@vigo.it 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)