Miguel Ángel Gómez, d'Afruex : « Le problème du manque d'eau s'aggrave »

Les incendies dans la vallée de Jerte ont brûlé certains vergers de cerisiers et ralenti l'activité dans le secteur

La vallée de Jerte lutte contre les flammes depuis qu'un incendie s'est déclaré il y a quatre jours au cœur de la Garganta de los Infiernos, qui a rejoint d'autres foyers de la province ayant dévasté plus de 6 000 hectares. Selon la Junta de Extremadura, il se peut que l'incendie soit intentionnel.

Avec certains sites classés comme réserves naturelles, la vallée de Jerte est aussi connue pour ses cerises, touchées par l'incendie. Dans d'autres zones, comme les Hurdes, certains châtaigniers ont également été brûlés.

« La vallée de Jerte compte de nombreuses plantations de cerisiers et, parfois, certaines des plantations adjacentes aux incendies ont été brûlées », explique Miguel Ángel Gómez, directeur général de l'Association des Producteurs de Fruits d'Estrémadure, AFRUEX.

Selon le représentant de cette association, les incendies ont ralenti la production et la commercialisation de la cerise dans le secteur, car des centaines d'habitants de la zone ont dû être évacués et d'autres ont participé aux opérations de secours.

De plus, ces incidents aggravent la sécheresse déjà importante qui sévit dans la région. « Le problème du manque d'eau s'aggrave. De grandes quantités d'eau sont utilisées pour éteindre les incendies, ce qui est absolument nécessaire, mais aussi inquiétant pour l'irrigation des cultures. Nous sommes inquiets quant à la disponibilité de l'eau d'irrigation pour les mois à venir », déclare Miguel Ángel Gómez.

De nombreuses familles vivent directement de la cerise dans la vallée de Jerte, tandis que les entreprises qui commercialisent sont les principaux employeurs de la région. La campagne de la cerise se terminera dans environ 3 semaines, la période de pic de production étant déjà passée. Entre-temps, les incendies ont été stabilisés et contrôlés, mais pas encore éteints.

 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)