Annonces

Top 5 d'hier

Top 5 de la semaine dernière

Top 5 du mois dernier

« Le Liban pourrait devenir l'alternative pour les raisins d'Amérique du Sud car plus près de l'Europe »

Le Liban est un pays confronté à de multiples défis, économiques, politiques, sanitaires et enfin l'explosion du port qui a bouleversé la capitale il y a deux ans. Mais le Liban se transforme actuellement en une option potentielle sérieuse pour l'approvisionnement de raisins de table et d'avocats vers le marché européen.



La production de raisins et d'avocats augmente fortement chaque année et une transition vers les variétés demandées en Europe commence à se manifester, explique Piet Schotel, qui était dans la région en tant que consultant pour CBI.

« Grâce à la nouvelle installation d'emballage et d'entreposage frigorifique construite par CEVA Logistics, la Lebanese Pack House (LPH) dans la vallée de la Bekaa, désormais pleinement opérationnelle, les produits peuvent être emballés et manipulés de manière professionnelle tout en bénéficiant des certifications de qualité exigées par les marchés. Cela permettra d'accélérer l'exportation vers l'Europe mais aussi vers des destinations plus lointaines. En combinaison avec les services logistiques du CEVA, le transit vers l'Europe peut être comblé en peu de temps. Que ce soit avec les navires de l'organisation mère CMA-CGM ou avec d'autres lignes. »

Le développement des producteurs/exportateurs est soutenu par diverses organisations comme RMF, Berrytech, USAID, l'ambassade des Pays-Bas et CBI. Schotel et la consultante locale Hania Chahal ont rendu visite aux participants de cette période au programme de coaching à l'exportation du CBI.

« L'objectif de ce programme est d'accroître l'accès des fruits et légumes frais du Liban aux marchés européens et autres. Plus précisément, le programme vise à préparer les entreprises à l'exportation vers l'Europe. Il s'agit de former, d'encadrer, de guider les entreprises et de les mettre au diapason des exigences des acheteurs européens. La qualité, la sécurité alimentaire, l'hygiène, la conformité sociale, ainsi que le savoir-faire sur la façon de faire des affaires en Europe », explique Schotel.  



Selon Schotel, les opportunités pour le Liban sont présentes ; « Avec des variétés de raisins qui suivent la production européenne et peuvent, pour une partie, remplacer les importations sud-américaines, le Liban pourrait être l'alternative car il est situé plus près de l'Europe. »

La production d'avocats au Liban est également en augmentation et sa récolte se situe dans une fenêtre qui pourrait être intéressante pour le marché européen.

« En gros, entre décembre et avril, des variétés comme le Fuerte, Hass et Lamb Hass seraient disponibles. Les premiers essais effectués en mars dernier se sont révélés prometteurs. Bonne qualité, bon goût et bonne maturation. Dans la période à venir, des accords seront conclus avec les premiers adaptateurs qui croient en l'avenir du Liban en tant que source d'approvisionnement pour l'Europe. »

Pour plus d'informations : 
Piet Schotel
Fruit Consultancy Europe
Cell. : + 31 (0) 653 381 897
piet@fruitconsultancy.nl  
www.fruitconsultancyeurope.nl  


Date de publication:
© /



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)