Carrefour contribue à hauteur de 350 000 euros à un plan de revitalisation des territoires via le développement de l'agriculture bio

Carrefour dévoile un plan de redynamisation de l’économie rurale à travers la création de nouvelles filières biologiques régionales, dans le cadre d’une convention de revitalisation avec l’Etat français. L’enseigne renforce ainsi son soutien à l’agriculture biologique et souhaite impulser par cet investissement la création de nouveaux emplois sur les territoires agricoles français.

Carrefour annonce une contribution de 350 000 euros dans une convention de revitalisation de l’économie rurale visant à développer de nouvelles filières biologiques. Le Groupe se donne pour objectif d’accompagner les agriculteurs et de les soutenir financièrement dans divers projets : conversion à l’agriculture biologique (qui peut s’avérer technique et coûteuse), préservation et amélioration de la qualité des sols, développement de nouvelles filières de production… Cumulable avec les aides publiques, cette aide commune est versée à l’ensemble de ses bénéficiaires sous forme de subventions d’exploitation depuis le deuxième trimestre 2022 afin de financer 6 projets de filières biologiques. 

Carrefour et l’Etat accompagnent le développement de 6 nouveaux projets de filières bio françaises
Parmi les projets de filières bio françaises qui vont ainsi bénéficier du soutien financier de l’enseigne pour se développer : 

- Dans les Alpes-Maritimes, l’enseigne soutient la Fédération Départementale des Groupes d’Études et de Développement Agricole (FDGEDA) dans le développement d’une filière de fleurs biologiques coupées, dans un objectif de diversification et de rotation des cultures permettant l’amélioration de la qualité des terres agricoles.

- En Haute-Garonne, le Groupe accorde une aide au financement des Jardins de la Croix dans le cadre d’un projet de développement de la courge biologique.

- En Savoie, les membres de l’association Verger Expérimental de Poisy bénéficient d’une aide au financement de la part de Carrefour dans la conversion d’arboriculteurs visant à développer la production de poires bio, dont les volumes sont encore très faibles sur le territoire Français. 

Cette démarche répond aux objectifs que le Groupe s’est fixés dès 2018, visant à accompagner le développement de nouvelles filières tout en proposant des solutions de financement afin de faciliter cette transition pour les producteurs. 

Pour plus d'informations : 
carrefour.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)