Des sources industrielles ont glané que Vladimir Bolea, le nouveau ministre de l'agriculture et de l'industrie alimentaire de la République de Moldavie (MAIA), sait qu'il n'y a pas d'alternative aux marchés traditionnels pour les pommes moldaves à court terme. Selon lui, si auparavant « Nous exportions environ 95 % de nos pommes vers le marché russe », au premier semestre 2022, leurs exportations vers la Russie, pour des raisons évidentes, « sont tombées à 70 %, mais cela reste un pourcentage très important. »

Même si les producteurs de pommes moldaves sont entrés sur le marché saoudien et qu'ils négocient actuellement des exportations préférentielles de fruits avec le gouvernement égyptien, les autorités moldaves « cherchent de nouveaux marchés non pas pour remplacer les marchés existants, mais pour les compléter. »

Commentant ces déclarations du chef de la MAIA, les responsables des organisations de producteurs agricoles notent qu'en termes de diversification des exportations de pommes, le pays a obtenu de bons résultats au printemps et à l'été 2022. Ainsi, les pommes moldaves ont été exportées vers 18 pays pendant la même période de l'année dernière, et cette année - vers 28 pays.


Source : east-fruit.com