Cristóbal Díaz, directeur des ventes de Torremesa :

« Meilleur démarrage de la saison des raisins de table que ce que nous avions prévu »

La saison des raisins de table espagnols est déjà en cours dans toute l'Espagne après un très bon démarrage dans les régions les plus précoces, comme l'Andalousie. « À Torremesa, nous avons commencé au début du mois de juillet. Les débuts ont été très prometteurs ; en fait, meilleurs que ce que nous avions prévu, dans le sens où les marchés européens ont eu envie de raisin d'ici, de qualité, de proximité », explique Cristóbal Díaz, de l'entreprise de Cadix.


Cristóbal Díaz.

« Le marché était un peu saturé de raisin provenant d'outre-mer tout au long de l'hiver. Les problèmes logistiques et les retards que nous avons connus pendant et après la pandémie sont toujours là et il faut se rappeler que les fruits ne s'améliorent pas vraiment en passant du temps dans un conteneur, donc la qualité du raisin provenant de l'étranger a posé des problèmes. Alors, quand nous sommes arrivés avec des fruits de bonne qualité, les marchés les ont acceptés très volontiers. Nous avons l'avantage de proposer des fruits frais, fraîchement coupés qui, comme ils ne voyagent pas par bateau, peuvent être récoltés plus près de leur maturité et présentent de meilleures caractéristiques en termes de saveur, d'arôme, de texture et de couleur. »

« Au cours du mois d'août, le marché se normalise, avec davantage d'origines en production. Mais même maintenant, les prix de vente sont supérieurs d'environ 15 % à ceux de l'année dernière. » Le marché reconnaît un produit de qualité et le paie plus cher que l'augmentation de l'inflation générale, qui était de 10,8 % en juillet, souligne Cristóbal, « cependant, l'inflation dans le secteur agricole est beaucoup plus élevée, de l'ordre de 30 %, de sorte que, même si nous vendons à un prix plus élevé, le marché ne paie pas encore toutes les augmentations de coûts que nous avons subies », rappelle-t-il (photo de droite : raisins Sweet Celebration).

Outre la populaire variété Victoria, Torremesa produit principalement des raisins de table sans pépins, conformément aux tendances du marché, en mettant l'accent sur les variétés qui se distinguent par leur saveur, comme les Sweet Celebration, Sweet Globe, Jack's Salute et Sweet Bond, ainsi que la variété spéciale Candy Snaps, avec une saveur sucrée aux notes de fraise.

« Nous vendons nos raisins sur le marché intérieur. On peut les trouver dans des supermarchés tels que Mercadona, et nous les exportons également au-delà de nos frontières. Nous livrons en France, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Scandinavie et au Royaume-Uni, en travaillant à la fois avec les chaînes de supermarchés et les marchés de gros traditionnels. » (Photo de droite : raisins de la variété Sweet Bond dans leur emballage)

« Nous devrons peut-être penser davantage à des variétés plus résistantes aux changements climatiques »
Le début de saison commercial a laissé un très bon avant-goût dans le secteur du raisin de table en cette année une fois de plus exceptionnelle où l'incertitude a été un facteur commun à toute la filière agricole et en particulier aux produits frais. Ces derniers temps, nous avons été amenés à utiliser cet adjectif, « exceptionnel », assez fréquemment. La météo est l'un des domaines qui, malheureusement, nous oblige à le faire.

« Du point de vue météorologique, la saison est marquée par la canicule du mois de juillet. Entre le 6 et le 16 juillet, nous avons eu 10 jours avec des vents d'est très forts, des températures supérieures à 34-35 degrés Celsius en moyenne entre le jour et la nuit, et une humidité relative très basse de 20 %, ce qui a perturbé la production et causé des pertes dues à la réduction de poids par déshydratation des raisins. Ici, dans la zone où nous sommes, entre Rota et Chipiona, les gens n'ont pas souvenir d'un épisode similaire. »

« En ce qui concerne la sécheresse, heureusement, nous appartenons à la côte nord-ouest. Notre communauté d'irrigants dispose encore d’eau. Sa rareté n'est pas un problème aussi important que dans le bassin du Guadalquivir ; en fait, les agriculteurs viennent dans cette zone parce qu'ils n'ont pas d'autre alternative s'ils veulent continuer à cultiver. Mais si nous continuons ainsi, nous aurons des problèmes. Espérons que le printemps sera plus humide et aidera à résoudre la question. »

« Peut-être qu'avec les changements climatiques, nous devrons penser de plus en plus à des variétés encore plus résistantes. Jusqu'à présent, nous n'avons pas prêté attention à ce facteur ; nous nous sommes concentrés sur le goût, la forme et la couleur. Nous n'avons jamais envisagé la résistance aux conditions climatiques extrêmes, mais c'est peut-être quelque chose que nous devons mettre à l'ordre du jour. »

Pour plus d'informations :
Torremesa
Carretera Munive, km. 7
11520 Rota, Cádiz (Espagne)
B.P. 231
11540 Sanlúcar de Bda (Espagne)
Tél. : +34 647 95 38 54
info@torremesa.com
http://torremesa.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)