Filipe Gomes, de Twinkle Green : « Dès 2023, il n'y aura plus de plastique dans les emballages de notre marque Kiwitos »

« Chaque année, nous constatons une augmentation de la demande de kiwaï »

L'été apporte sur le marché une baie très spéciale en provenance des côtes atlantiques du Portugal : le kiwaï. Une production qui a, cette année, souffert des vagues de chaleur. 



« Bien que nous ayons perdu environ 15 à 20 % de la récolte à cause des brûlures causées par les températures élevées de juillet et de début août, et que les plantes de notre exploitation soient encore jeunes, nous pensons récolter environ 20 000 kilos », explique Filipe Gomes, de Twinkle Green, une entreprise spécialisée dans la production de kiwaïs bio dans la région montagneuse de l'Alto Minho, au nord du Portugal.


Comme le rapporte l'Institut portugais de la mer et de l'atmosphère (IPMA) dans son dernier bulletin pour le mois de juillet, le mois dernier a été le plus chaud dans le pays depuis 1931, avec une température moyenne de l'air supérieure de 2,97 °C à la valeur normale. Plus précisément, la période la plus chaude qu'a connue le pays entre le 7 et le 17 a établi une nouvelle température extrême pour le mois de juillet avec une valeur de 47 °C.

« Cette année, nous avons commencé la récolte à la semaine 34. Nous produisons 6 variétés différentes, ce qui nous permet de prolonger la saison de récolte et d'avoir des kiwaïs biologiques disponibles jusqu'au début/milieu d'octobre. Nous exportons environ 70-80 % de notre production vers la France, le Danemark, les Pays-Bas, cette année également vers l'Espagne et éventuellement l'Allemagne. Le reste va sur le marché portugais ».

« Comme il s'agit d'une baie encore peu connue, tant par les consommateurs que par les professionnels du secteur, la demande n'est pas encore élevée, mais, grâce à la qualité et à la diversité de nos ces baies biologiques, nous sommes en mesure de mettre sur le marché l'ensemble de notre production à chaque saison, et nous constatons chaque année une augmentation de la demande ».

« Le Portugal est, sans aucun doute, l'un des plus grands producteurs de kiwaïs, bien qu'il n'existe pas encore d'association exclusive de producteurs dans le pays ; seulement de petits groupes privés. Les variétés libres les plus produites dans le pays sont Geneva et Weiki, toutes deux à chair verte, bien que les côtés exposés au soleil deviennent rouges ».

« Kiwitos est notre marque, sous laquelle, pour l'instant, nous ne distribuons nos baies qu'au Portugal, dans des magasins bio et aussi dans une chaîne de supermarchés. C'est un projet que nous sommes en train de construire, nous voulons créer plus de connaissances sur les kiwaïs, valoriser et mettre en évidence la variabilité des six variétés que nous produisons, différentes en couleur et en saveur, deux d'entre elles ayant une peau et une pulpe rouges. Par exemple, nous avons la possibilité de les conditionner dans un format que nous appelons Kiwitos Mix avec deux variétés différentes, l'une à pulpe verte et l'autre à pulpe rouge ».

« L'un des principaux objectifs de notre marque est de ne commercialiser que des emballages respectueux de l'environnement et 100 % biodégradables. Nous avons déjà plusieurs solutions identifiées et nous espérons qu'à partir de la campagne 2023, nous n'utiliserons plus de plastique dans nos emballages. »

Pour plus d'informations : 
Twinkle Green
Lavradas, Ponte da Barca (Portugal) 
Tél. : +351 933 634 322
info@kiwitos.pt 
https://kiwitos.pt 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)