Exportations de citrons : baisse de -24,77 % aux États-Unis, augmentation de 16 % en Russie

Baisse des exportations d'agrumes en Argentine alors que la saison touche à sa fin

Alors que la saison d'exportation d'agrumes de l'Argentine touche à sa fin, les principales exportations de citron vers l'Europe ont augmenté de 26,88 % pour atteindre un total de 245 683 tonnes, tandis qu'une variation des exportations peut être observée avec une baisse de -24,77 % vers les États-Unis, une augmentation de 16 % vers la Russie et une baisse de -17,4 % vers les autres marchés. Les exportations d'autres agrumes ont connu de fortes baisses, à l'exception des oranges qui ont connu une légère augmentation globale de 1,56 %, en grande partie grâce aux exportations vers les pays voisins d'Amérique latine.

L'information est basée sur les dernières statistiques jusqu'à la semaine 33 de l'Association des producteurs d'agrumes du Nord-Ouest argentin (Acnoa), basée à Tucuman. Après des flux d'exportation positifs pendant les mois de mai et juin, juillet -3,41 % et surtout août -54,82 % jusqu'à présent ont connu des baisses de volumes plus importantes par rapport aux mêmes mois de l'année dernière.

Dans une déclaration précédente, Jose Carbonell, directeur de Federcitrus a déclaré que l'augmentation du prix du transport maritime affecte négativement toutes les activités d'exportation. « Actuellement, nous ne pouvons rien exporter vers la Chine car ces expéditions nécessitent un stockage au froid, ce qui augmente les coûts et réduit notre compétitivité. »

Citrons
Si l'on compare les exportations actuelles de citrons de 2022 à la saison dernière (2021), seules l'Europe 26,88 % et la Russie 16 % ont vu leurs volumes augmenter. Les autres principaux marchés pour les citrons d'Argentine, à savoir les États-Unis (-24,77 %) et les autres destinations (-17,44 %), ont connu des baisses. Les marchés plus petits ont connu des baisses importantes, bien que partant de bases plus faibles, avec la Chine et Hong Kong -56,7 % et l'Amérique latine -48,94 %.

Oranges
Si l'on compare la saison 2022 à la saison 2021 de l'année dernière, malgré la légère augmentation globale de 1,56 %, largement due aux exportations vers les pays voisins d'Amérique latine (37,66 %), les exportations vers l'Europe ont diminué de -12 %, la Russie de -33,21 %, les autres destinations de -34,37 % et aucune exportation vers la Chine et Hong Kong.

Mandarines
Si l'on compare la saison 2022 actuelle à la saison 2021 de l'année dernière, les exportations de mandarines vers tous les marchés ont connu une baisse significative de -29,15 %. On constate une baisse de -28,23 % vers la Russie, de -37,42 % vers les autres destinations et de -2,4 % vers l'Europe. Les augmentations vers l'Amérique Latine 47,88 % et 26,36 % vers la Chine et Hong Kong proviennent d'une base de petits volumes qui n'ont pas été suffisants pour arrêter le déclin.

Pomelo
Le petit volume de pomelos expédié par l'Argentine est en baisse de -10,93 % et presque rien n'est envoyé vers d'autres marchés, la quasi-totalité des exportations étant destinée aux pays voisins.

Pour plus d'informations :
Paula Rovella
Acnoa
Tél. : +54 (381) 231-9339
info@acnoa.com.ar  
https://acnoa.com.ar 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)