Susi Bonet, de Cambayas : « Avec la sécheresse et la chaleur les calibres seront plus petits »

Début de la saison des grenades à Elche avec une production en baisse de 30 %

La saison des grenades a débuté cette semaine à Elche, traditionnellement la principale zone de culture en Espagne. Les volumes des variétés les plus représentatives de la zone, comme Mollar de Elche et Valenciana, devraient connaître une baisse de production de 30 % par rapport à leur potentiel productif. Il y aura globalement une prédominance de petites tailles en raison des effets de la sécheresse.

« En ce moment, nous récoltons les premières grenades Acco, qui arrivent avec une production normale, peut-être légèrement supérieure en raison des jeunes plantations qui entrent en production, bien que les tailles soient plus petites que d'habitude pour cette variété », explique Susi Bonet, représentante commerciale de la coopérative Cambayas, située à Elche. « Il y a beaucoup de demande pour les grandes tailles mais cette année, il est difficile de les obtenir. Nous espérons toujours pouvoir mettre tous les fruits sur le marché », ajoute-t-elle.

La semaine prochaine, les premières grenades de la variété Valenciana commenceront à être récoltées, avec une peau pâle et des arilles roses au goût sucré, ce qui précède la traditionnelle Mollar de Elche, qui sera récoltée en octobre. « Pour les deux variétés, les volumes devraient être inférieurs d'environ 30 % à la normale, en raison de l'impact des pluies abondantes de mars et avril, qui ont affecté leur floraison. La conséquence des vagues de chaleur se traduira par des tailles généralement plus faibles cette année », explique Susi Bonet.

Cette semaine même, la coopérative a effectué ses dernières ventes de figues et, bien qu'elles aient également connu une réduction de taille, elles ont « pu défendre les ventes avec de bons prix ». 

Les premières grenades Acco sont bien accueillies sur le marché, selon le représentant commercial de la coopérative. « Il y a un appétit pour la grenade sur un marché qui est relativement vide de fruits d'été. Il y a encore des restes de grenade péruvienne sur les marchés mais ils ne représentent pas une grande concurrence. Les ventes reprendront la semaine prochaine lorsque davantage de fruits seront disponibles, car ces dates sont toujours un peu particulières, car elles coïncident avec la fin de l'été. » 

Outre les variétés mentionnées, Cambayas cultive également la variété Wonderful, mais en plus petite quantité. Au total, la coopérative produit environ 17 000 tonnes de grenade qu'elle distribue principalement sur le marché intérieur et le reste de l'Europe, avec des exportations vers des pays tiers comme le Canada et les Émirats Arabes Unis.

« Ce sera une saison au cours de laquelle il sera difficile de répercuter à 100 % sur les prix de vente l'augmentation des coûts que nous subissons dans la production, la manutention et le transport du produit. Je ne pense pas que les consommateurs, qui subissent également l'inflation dans leurs poches, pourront digérer une hausse soudaine des prix », prévient Susi Bonet.

Pour plus d'informations : 
Susi Bonet
CAMBAYAS COOP.V
Tél. : +34 966637588
susi@cambayas.com 
www.cambayas.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)