Leo Henckens :

« Post-Covid, le temps est venu de remettre le yacón flamand sous les projecteurs »

Les yacóns flamands (ou poire de terre) ont toujours une résonance particulière. Cette plante tubéreuse est originaire d'Amérique du Sud, mais il s'avère qu'elle pousse très bien en Belgique. « Cette année, ils sont de nouveau très beaux, mais les ventes laissent encore à désirer », déclare Leo Henckens, le plus grand et l'un des rares cultivateurs de yacón en Belgique.

Le producteur, qui, outre le yacón, est également spécialisé dans les asperges, a commencé à cultiver des yacóns en 2016. « Cela se passe en fait très bien. En mars, nous les plantons en pots dans les serres, après quoi nous mettons le tubercule en pleine terre. Nous commençons ensuite la nouvelle récolte au début du mois de novembre. Je fais régulièrement des essais de plantation et j'ai remarqué que le tubercule a vraiment besoin des jours sombres d'octobre. C'est à ce moment-là que nous avons les tubercules les plus beaux et les plus épais ». La chaleur et la sécheresse récentes ne les ont donc pas gênés. « L'excès d'eau est en fait un plus gros problème, car alors ils deviennent plus petits. Cette année, cependant, ils sont excellents. »

Le producteur de Kinrooi, qui dispose d'une trentaine d'hectares de culture, va soit stocker la récolte, soit la transformer en sirop ou en confiture. « Il faut fournir la meilleure qualité pour que les gens reviennent pour nos yacóns. Il s'agit d'une culture relativement peu connue et la première impression des gens devrait donc naturellement être positive, mais ils sont assez vulnérables à la casse. Nous devons donc les traiter avec des gants de velours ».

C'est ainsi que Leo les conserve jusqu'à la fin du mois de mai environ. « Beaucoup plus longtemps n'est pas vraiment une option, car leur qualité se détériorerait trop. Nous essayons de transformer les tubercules cassés en sirop ou en confiture le plus rapidement possible. C'est aussi plus facile pour le stockage. »

« Quand les gens les goûtent, ils sont toujours enthousiastes ».
La vente du yacón reste cependant une histoire difficile. « Le yacón a un goût frais et sucré et une bouchée croquante. Au fil des ans, nous avons régulièrement fait des promotions pour ce produit et les gens qui le goûtent sont toujours enthousiastes. Le plus gros problème est de convaincre le commerce, car c'est lui qui doit se procurer le produit. Il y a un certain enthousiasme, mais il ne se concrétise jamais vraiment. C'est pourquoi nous vendons une grande partie de nos produits par le biais de notre magasin de ferme. Nous avons également connu deux années difficiles à cause de la pandémie. Aujourd'hui, après le Covid, le moment est venu de remettre le yacón flamand sur le devant de la scène. »

Leo remarque que le bouche-à-oreille est la méthode la plus efficace pour y parvenir. « Par conséquent, il y a deux ans, nous avons également commencé à donner des visites guidées des champs de yacón en hiver. Avec les asperges, nous avions déjà remarqué que c'était le meilleur moyen. Mais le Covid a mis un terme à cette pratique, si bien que tout a été mis en veilleuse pendant un certain temps. Il faut que les gens y goûtent, après quoi ils s'enthousiasment et reviennent. Cet hiver, nous serons de retour en force. »

« C'est vraiment une culture merveilleuse », conclut Leo avec enthousiasme. « C'est tellement sain et polyvalent. Comme indiqué, nous en faisons de la confiture et du sirop, mais nous avons aussi un traiteur qui fait de la soupe avec le yacón, en ajoutant des morceaux de lard. Nous vendons cette soupe dans le distributeur automatique du magasin de la ferme et elle est très appréciée. Mais elle est également très appréciée en salade ou dans un plat au wok. Elle peut même remplacer les pommes dans une tarte aux pommes. Le seul problème est que les gens doivent d'abord se familiariser avec elle. »

Pour plus d'informations :
Leo Henckens
Hoeve 't Bommesaarke
Kessenicherweg 27
3640 Kinrooi, Belgique
Tél. : +32 494 87 17 91
info@aspergeskinrooi.be  
www.aspergeskinrooi.be  
www.tastyyacon.be 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)