Politique agricole commune 2023-27 :

La Commission européenne approuve les plans stratégiques de la PAC pour l'Autriche et le Luxembourg

Aujourd'hui, la Commission européenne a approuvé les plans stratégiques de la PAC pour l'Autriche et le Luxembourg. Il s'agit de la deuxième série d'approbations des plans stratégiques de la PAC après l'approbation, le 31 août, des plans pour le Danemark, la Finlande, la France, l'Irlande, la Pologne, le Portugal et l'Espagne.

La nouvelle politique agricole commune (PAC), qui doit entrer en vigueur le 1er janvier 2023, est conçue pour assurer la transition vers un secteur agricole européen durable, résilient et moderne. Dans le cadre de la politique réformée, les fonds seront distribués plus équitablement aux petites et moyennes exploitations familiales, ainsi qu'aux jeunes agriculteurs. En outre, les agriculteurs seront soutenus pour adopter de nouvelles innovations, de l'agriculture de précision aux méthodes de production agro-écologiques. En soutenant des actions concrètes dans ces domaines et dans d'autres, la nouvelle PAC peut être la pierre angulaire de la sécurité alimentaire et des communautés agricoles dans l'Union européenne.

La nouvelle PAC intègre une méthode de travail plus efficace et efficiente. Les pays de l'UE mettront en œuvre des plans stratégiques nationaux de la PAC, combinant le financement des aides au revenu, du développement rural et des mesures de marché. Lors de l'élaboration de son plan stratégique PAC, chaque État membre a choisi parmi un large éventail d'interventions au niveau de l'UE, en les adaptant et en les ciblant pour répondre à ses besoins spécifiques et aux conditions locales. La Commission a évalué si chaque plan visait les dix objectifs clés de la PAC, qui concernent des défis environnementaux, sociaux et économiques communs. Les plans seront donc conformes à la législation européenne et devraient contribuer aux objectifs de l'UE en matière de climat et d'environnement, notamment en ce qui concerne le bien-être des animaux, comme le prévoient les stratégies de la Commission « De la ferme à la table » et « Biodiversité ».

La PAC bénéficiera d'un financement de 270 milliards d'euros pour la période 2023-2027. Les deux plans approuvés aujourd'hui représentent un budget de plus de 6,2 milliards d'euros, dont 2,1 milliards consacrés aux objectifs environnementaux et climatiques et aux éco-régimes. Les éco-régimes de l'Autriche se concentrent par exemple sur la protection des sols et de l'eau, ainsi que sur l'amélioration du bien-être des animaux, tandis que le Luxembourg soutiendra les surfaces et les bandes non productives et accordera des subventions aux agriculteurs qui limitent leur utilisation de pesticides.

Les deux pays soutiendront aussi fortement les pratiques d'agriculture biologique. Le financement de la PAC au Luxembourg contribuera à faire passer la superficie consacrée à l'agriculture biologique à 20 % d'ici 2025. L'Autriche a déjà l'une des parts les plus élevées de production biologique dans l'UE. Avec l'aide de la PAC, cette part sera encore augmentée pour atteindre 30 % des terres agricoles.

L'un des objectifs clés des deux pays dans leurs plans stratégiques de la PAC est une répartition plus équitable des aides au revenu. L'Autriche se concentrera sur un ciblage plus efficace et efficient des paiements directs, tandis que le Luxembourg s'attachera à garantir un revenu plus équitable aux producteurs agricoles. L'Autriche accordera une attention particulière aux petites exploitations et aux exploitations de montagne et consacrera plus de 60 % du budget du développement rural à des objectifs environnementaux. 

Pour plus d'informations : 
agriculture.ec.europa.eu


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)