Prudencio López : « Nous invitons négociants et producteurs à se joindre à nous pour renforcer la marque, en unifiant les critères de qualité et de promotion »

« La marque collective Mango de Málaga sera un élément moteur dans la chaîne de distribution »

La mangue, avec l'avocat, est devenue un signe distinctif de l'Axarquia ; un signe d'identité qui positionne la région de Malaga comme le plus grand producteur européen de ce fruit et qui a révolutionné l'économie de la région. C'est d'ailleurs l'une des plus pauvres d'Europe jusqu'à l'arrivée des plantes subtropicales, comme l'a rappelé le président du conseil provincial de Malaga, Francisco Salado grâce aux efforts d'un secteur qui a développé l'une des industries fruitières et maraîchères les plus florissantes d'Europe au cours des dernières décennies.

Enfin, la mangue de Malaga pourra se distinguer et défendre son origine géographique sur les marchés internationaux grâce à la marque collective Mango de Málaga, récemment récompensée. Une réussite gérée par l'Association Espagnole des Producteurs de Fruits Tropicaux qui n'aurait pas été possible sans le soutien et l'union majoritaire des producteurs et détaillants de la province, ainsi que des chaînes européennes elles-mêmes, comme l'entreprise allemande Edeka, qui a été l'un des principaux moteurs du lancement de la marque sur le marché européen.

« L'association espagnole des producteurs de fruits tropicaux a été créée il y a huit ans dans le but de défendre la production et les producteurs de fruits tropicaux. Nous constatons depuis de nombreuses années que les mangues produites dans notre région, tout au long de la chaîne de distribution, perdent leur caractère identitaire et se banalisent par rapport aux fruits de différentes origines et pays producteurs », a expliqué Domingo Medina, président de l'association, lors de la présentation officielle de la marque à Malaga. « Nos fruits peuvent se vanter d'avoir été récoltés au moment optimal de leur maturité et d'avoir une empreinte carbone plus faible que ceux produits dans d'autres pays tropicaux. Et pas seulement parce que nous n'avons pas à parcourir de longues distances en bateau ou en avion vers les pays consommateurs européens, il y a aussi le fait que dans ces pays, il y a une plus grande incidence de parasites et de maladies, ce qui signifie qu'une grande quantité de pesticides et de produits phytosanitaires sont utilisés pour les contrer. » 

« L'objectif de l'enregistrement de la marque Mango de Málaga est de reconnaître et de promouvoir ce fruit tropical et de consolider la reconnaissance géographique de la mangue de Malaga sur les marchés de consommation », a-t-il souligné. Après tout, Malaga est l'épicentre de la production de mangues sur le continent, abritant 80 % des quelque 4 800 hectares de production de mangues enregistrés en Andalousie. « De plus les excellentes conditions de stress hydrique et le fort ensoleillement dans lesquelles les mangues sont cultivées dans la province de Malaga confèrent aux fruits des niveaux élevés de flavonoïdes, un antioxydant particulièrement intéressant pour la santé, que les mangues d'autres pays tropicaux ne contiennent pas en aussi grande quantité que celles d'ici. » 

L'obtention de l'enregistrement de la marque Mango de Málaga a été le premier pas vers la mise en valeur de « Ce produit excellent et sain que nous avons dans notre province », a fait remarquer M. Domingo. Mais ce n'est pas le dernier, car l'association continuera de travailler à la reconnaissance de la qualité différenciée et distinctive des mangues de Malaga par le biais d'une indication géographique protégée.

« L'initiative a été fortement soutenue dès le départ » 
Une commission mixte a été créée pour gérer la marque, avec des proportions égales de membres du secteur de la production de mangues et du secteur de la manipulation, de la commercialisation et de la transformation des mangues de la province, qui veillent aux intérêts techniques et commerciaux et à la protection juridique de la marque collective, a ajouté Prudencio López, responsable de la commission elle-même.

« L'initiative de la marque Mango de Málaga a été fortement soutenue dès le départ par près de dix entrepôts de manutention et entreprises de transformation de fruits tropicaux de Malaga, qui sont actuellement en train de s'inscrire comme opérateurs autorisés à utiliser la marque collective. » En fait, par environ 90 % des commerçants de la province, et qui, avec le règlement d'utilisation de la marque collective, unifie les normes de commercialisation, garantissant au marché que la mangue de Malaga offre toujours une qualité homogène, accréditée par un organisme de contrôle externe ; dans ce cas, le CAAE.

« L'image de la marque collective Mango de Málaga, qui reconnaît l'origine géographique de nos mangues, est un coup de pouce pour la chaîne de distribution », car elle fera reconnaître aux consommateurs un produit local sur le continent européen, avec une empreinte carbone plus faible et également une plus grande sécurité et qualité alimentaire. « Dans le cadre des objectifs que nous nous sommes fixés, nous ferons connaître le projet Mango de Málaga sur le marché national et en Europe, dans le but d'augmenter la part de marché par rapport aux autres origines qui coïncident avec notre saison », souligne Prudencio. « C'est pourquoi nous invitons toutes les sociétés de commercialisation et les producteurs à se joindre à nous pour renforcer la marque Mango de Málaga, en unifiant les critères de qualité et de promotion. »

Pour plus d'informations :
Comité de gestión marca Mango de Málaga 
Prudencio López
prudencio@naturaltropic.es 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)