Un incendie impressionnant s’est déclaré hier en plein cœur du MIN de Rungis

Hier, un impressionnant nuage de fumée s’est propagé dans le ciel, visible depuis la capitale. En cause, un incendie qui s’est déclaré au cœur du MIN de Rungis, dans un entrepôt Fruits et Légumes de 8000 m2 en fin de matinée. Une centaine de pompiers a alors été mobilisée pour maîtriser les flammes avec plus d’une trentaine de véhicules. Bien qu’il n’y ait heureusement eu aucun blessé et que les flammes aient été rapidement maîtrisées, cet incendie qualifié de spectaculaire aura totalement détruit l’entrepôt des Halles Mandar, point de départ du feu.


Source : AFD

« C’est notre maison qui a brulé », ont alors déclaré les collaborateurs du groupe Les Halles Mandar, dans un post sur Linkedin. 213 employés se relayaient quotidiennement dans les locaux de l’entreprise pour préparer les commandes en fruits, légumes et herbes aromatiques pour des milliers de clients en restauration, la grande et moyenne distribution, le Cash &Carry et E-Commerce de Paris, d’Ile-de-France et la Province. Selon Le Figaro, les flammes se seraient emparées des palettes en bois sur place, se propageant ensuite rapidement à l’ensemble du bâtiment. « On a perdu notre outil de travail, c'est un site où nous préparons sur mesure des commandes pour nos clients, dans la restauration et la livraison », a déclaré le président des Halles Mandar, Shaoul Abramczyk, à l'AFP. « C'est un choc, mais nous nous réjouissons qu'il n'y ait pas de blessé », a-t-il ajouté.


Source : Les Halles Mandar

Stéphane Layani, déclarait dans un communiqué hier : « En tant que Président du Marché International de Rungis je tiens à exprimer toute ma solidarité et mon soutien à l’entreprise Les Halles Mandar durement éprouvée par cet incendie. La destruction de cet entrepôt m’attriste profondément. Même si le Marché de Rungis reprendra dès demain ses activités, lorsqu’un opérateur du Marché est victime d’un drame de cette nature, c’est l’ensemble du Marché qui est touché en son cœur ».


Des images impressionnantes qui ont fait le tour du monde

Si les Halles Mandar ne peuvent pas honorer les commandes de ses clients sur Rungis aujourd’hui et ne pourront le faire pendant plusieurs jours, le MIN a donc quant à lui repris ses activités ce lundi. Bien que le sujet soit au cœur des discussions matinales, certains opérateurs sur le carreau affirment que le commerce se déroule comme à l’accoutumée, et que l’incendie n’a eu « strictement aucun impact » sur le marché physique. L’entrepôt touché étant aussi relativement éloigné du carreau.  

Nico Schaft de 888 Fruitcompany le confirme. Il travaille depuis des années sur ce marché de gros parisien. « L'approvisionnement en fruits et légumes n'a pas été mis en danger. L'incendie s'est limité au bâtiment des Halles Mandar, qui se trouve à la sortie du marché de gros, à environ 300 mètres de celui-ci. Le commerce et la circulation se sont poursuivis, comme d'habitude, ce matin. Il n'en reste pas moins que les Halles Mandar ont été très affectées. » 

« Je connais ces gens depuis 30 ans et je compatis avec eux. Ils sont spécialisés dans l'approvisionnement des hôtels et des restaurants de Paris, donc ils achètent aussi beaucoup aux autres grossistes de Rungis. Ils ont vu le travail de toute une vie partir en fumée d'un seul coup. Il faudra des années pour reconstruire tout ça, il y a aussi peu de place sur le marché pour s'installer ailleurs », conclut Nico.

 

 


Date de publication:
© /



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)