Au cours de la saison 2021/22, les exportations totales de produits ont augmenté de 13 %

Agadir en tête des exportations de fruits et légumes du Maroc

L'agriculture est un véritable moteur économique et social pour la région de Sus-Masa, qui a connu un fort développement sous l'impulsion du Plan Maroc Vert. La région, dont la capitale est Agadir, est considérée comme la plus grande zone de production horticole et agrumicole du pays. Une activité qui représente 17,3 % du PIB régional, selon les chiffres donnés par le portail officiel Sus-Masa, et 9 % au niveau national et où, selon les données partagées par le Ministère Marocain de l'Agriculture, la surface agricole utile s'élève à 453 445 hectares, dont 174 862 hectares sont irrigués et plus de 108 000 hectares sont équipés de systèmes d'irrigation goutte à goutte.


FreshPlaza s'est promené dans le Souk el Had d'Agadir pour voir la diversité des fruits et légumes. Sur la photo, un étalage de pastèques, melons et grenades.

Dans le cadre du Plan Maroc Vert 2008-2018 - qui a été suivi par l'ambitieuse stratégie Génération Verte - l'activité agricole a connu une augmentation plus que considérable. Entre le début du plan en 2008 et son achèvement en 2019, la superficie cultivée en légumes dans la région de Sus-Massa a augmenté de 44 %, passant de 15 454 hectares à 22 300 hectares (6 860 hectares de tomates et 3 000 hectares de haricots verts), dont 13 385 hectares sous serre, et la production a augmenté de 29 % pour atteindre 1,527 million de tonnes, dont 990 000 tonnes destinées à l'exportation (78 % des exportations nationales de produits horticoles).


Kakis et fruits tropicaux sur un étal de fruits au Souk el Had.

Quant aux agrumes, leur superficie a augmenté de 14 % sur la même période, pour atteindre plus de 40 300 hectares en 2019, dont 52 % pour les petits agrumes. Le volume produit a connu une augmentation remarquable de 41 % pour atteindre 907 000 tonnes, toujours selon les données fournies par le Ministère de l'Agriculture sur son site web, avec 450 000 tonnes destinées à l'exportation, de sorte qu'il a concentré 74 % des exportations nationales d'agrumes.


Étalage de bananes dans le Souk el Had à Agadir.

Parallèlement à cette expansion agricole et à une plus grande technification des cultures, les exportations marocaines de fruits et légumes ont également augmenté. Au cours de la campagne 2021/22, du 1er septembre 2021 au 31 août 2022, précise le ministère dans une note, et « malgré un contexte international difficile », les exportations totales de produits horticoles ont atteint un volume de 1 607 000 tonnes, soit une croissance de 13 % par rapport à la campagne 2020-2021. Quant à la tomate, « produit vedette du secteur horticole », le volume exporté a atteint 670 000 tonnes, soit 19 % de plus que lors de la saison précédente. Les exportations de fruits rouges ont également enregistré une croissance notable avec un volume de 125 400 tonnes, soit 18 % de plus que la saison précédente.


Des tomates sur un étal dans le Souk el Had.

Les agrumes se sont également bien comportés. Le ministère marocain de l'agriculture a indiqué au début du mois que les exportations d'agrumes ont atteint un volume record cette saison (du 1er septembre 2021 au 31 août 2022), soit 766 500 tonnes.

« Cette performance concerne toutes les familles d'agrumes exportées. Le volume des exportations de petits agrumes a atteint un volume de 629 300 tonnes, soit une croissance de 40 % par rapport à la saison précédente. En ce qui concerne les oranges, les exportations ont enregistré une croissance de 42 % par rapport à la saison précédente. Cette croissance a touché toutes les destinations, notamment l'augmentation du marché américain (x 3) et du marché africain (x 2,2). »


Oranges, mandarines et citrons marocains dans le Souk el Had à Agadir.

Il convient de noter que la production nationale d'agrumes au cours de cette saison (2021-2022) a atteint 2,67 millions de tonnes, soit 14 % de plus que la saison précédente (2020-2021). Jusqu'à 85 % de la production d'agrumes est concentrée dans quatre régions : Rabat-Salé-Kenitra avec 700 000 tonnes, Sus-Masa avec 672 000 tonnes, Oriental avec 460 000 tonnes et Beni Melal-Jenifra avec 436 000 tonnes.


Petites figues de Barbarie à chair rose dans le Souk el Had


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)