En raison des pénuries d'eau

Le gouvernement marocain met fin aux subventions pour la culture des avocats, des pastèques et des agrumes

Le ministère marocain de l'agriculture et de la pêche et le ministère chargé du budget ont décidé de mettre fin aux aides à l'irrigation pour la culture des avocats, des pastèques et des agrumes.

Une résolution conjointe à cet effet a été signée par le ministre de l'Agriculture, de la Pêche et du Développement rural, des Eaux et Forêts, Mohamed Sadiki, et le ministre délégué auprès du ministère de l'Économie et des Finances, chargé du budget, Fouzi Lakjaa.

« Les cultures qui ne sont pas éligibles au soutien des projets d'irrigation localisés stipulés dans le deuxième paragraphe de l'article 6 de la décision conjointe sont : les avocatiers, les nouveaux agrumes et les pastèques rouges », indique le premier article de la résolution.

Le deuxième article de la résolution stipule que la décision s'applique aux demandes de subvention pour les projets d'irrigation locale présentées à partir du 11 juillet 2022.

Plusieurs associations environnementales marocaines, dont Maroc Environnement 2050, ont plaidé pour que le gouvernement marocain mette fin à la culture de la pastèque et de l'avocat, l'une des cultures les plus gourmandes en eau, alors que le pays fait actuellement face à sa pire sécheresse depuis plus de trois décennies.

Source : moroccoworldnews.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)