Production estimée à 1 090 000 tonnes de citrons et 76 000 tonnes de pomelos en Espagne

Citron
L'estimation de la récolte de citron d'AILIMPO pour la prochaine saison 2022/2023 prévoit une production en Espagne de 1 090 000 tonnes, soit une diminution globale de 10 % par rapport à la saison 2021/2022, qui s'est clôturée avec une production finale de 1 211 000 tonnes selon le bilan provisoire qui prend en compte les fruits exportés, transformés, vendus sur le marché intérieur, ainsi que les pertes de poids. Le solde a été plus élevé que prévu initialement, en partie grâce à une production plus importante de citrons Verna en raison de la forte augmentation des calibres, et il y a également eu une importante récolte de citrons rodrejo en été.

La baisse prévue est due à des conditions météorologiques défavorables en 2022, avec des précipitations importantes en mars et avril qui ont affecté la floraison et la nouaison dans de nombreuses zones de production. De plus, l'été a été particulièrement chaud, avec des températures élevées et un manque de pluie, ce qui a entraîné un retard dans le développement des fruits, avec des tailles plus petites à cette époque. Le déclin sera particulièrement sensible dans la variété Verna avec une baisse de 22 %, avec une baisse de 5 % dans le cas du Fino. Dans tous les cas, le rythme de la récolte et le développement de la taille détermineront l'estimation finale de la récolte.

En 2022/2023, l'Espagne restera le premier exportateur mondial de citrons frais et le deuxième transformateur mondial de jus de citron, d'huile essentielle et de zestes déshydratés.

Pomelos
L'estimation de la production de Pomelos d'AILIMPO pour la saison 2022/2023 indique une prévision de récolte en Espagne de 76 000 tonnes, soit une baisse de 10 % par rapport à la saison précédente.

Impact des conditions climatiques particulières sur la récolte de citrons et de pomelos 2022/23
Le graphique compare, mois par mois, les données pluviométriques pour 2022 avec la moyenne des 20 années précédentes (période 2001-2021).

Les précipitations en 2022 ont été beaucoup plus élevées que la moyenne pendant les mois de mars, avril et mai, ce qui a affecté la floraison.

Le graphique suivant montre le nombre de jours de pluie pendant une période décisive pour la floraison et la nouaison (25 février au 5 mai).

Comme indiqué ci-dessous, la comparaison des données de température mensuelle moyenne pour 2022 avec la moyenne des 20 années précédentes montre que les températures des mois de mai, juin, juillet et août 2022 ont été beaucoup plus élevées. Ce qui pose des problèmes pour la nouaison des petits fruits et leur chute ultérieure, ainsi qu'un ralentissement de la croissance des fruits, ce qui entraîne une réduction de leur taille en début de saison.


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)