Réflexion sur les producteurs d'agrumes de Floride

Selon différents rapports, l'industrie des agrumes de Floride a été durement touchée par l'ouragan Ian. Même loin de l'œil de l'ouragan, les tiges des arbres sont tordues et endommagées. Les zones de culture d'agrumes les plus durement touchées et situées sur ou à proximité de la trajectoire d'Ian se trouvent dans les comtés de Polk, DeSoto et Hardee. Au total, cette zone représente 36 % de la production d'agrumes de l'État.

Conséquences à long terme
Même si Ian aura un impact direct sur les volumes de production cette saison, la situation pourrait être pire, selon la façon dont les arbres ont traversé la tempête. Les fruits tombés des arbres feront baisser les chiffres de la production pour cette saison. Toutefois, les dommages causés aux arbres pourraient nuire considérablement à la production dans les années à venir.

On s'attendait déjà à ce que la Floride ait la plus petite récolte d'oranges depuis 55 ans, car la superficie plantée a diminué en raison du greening des agrumes. Selon les États-Unis, la production d'oranges devrait chuter de 13 % pour atteindre 3,5 millions de tonnes et devrait être inférieure aux niveaux de 2017/2018 lorsque l'ouragan Irma a frappé la Floride. Il s'agissait d'estimations datant d'avant la tempête.

Les oranges de Floride sont connues pour leur jus. Les contrats à terme sur le jus d'orange ont augmenté de 1,1 % à 1,9045 $ la livre après avoir atteint ce jeudi son plus haut niveau en 5 ans. L'impact de Ian pourrait accroître le besoin d'importations aux États-Unis, qui satisfont actuellement 65 % de leur demande en s'approvisionnant dans d'autres pays. Le Brésil est le premier producteur de jus d'orange, mais sa production est au plus bas depuis 5 ans en raison de la sécheresse.

Photo : Dreamstime


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)