Hans Lehar, directeur général de OGA/OGV Nordbaden eG

« 30 à 40 % des prunes que nous importons proviennent de Moldavie »

La République de Moldavie s'est imposée comme l'un des plus importants pays producteurs de prunes. « 30 à 40 % des prunes que nous importons proviennent de Moldavie », indique Hans Lehar, directeur général de l'OGA/OGV Nordbaden eG. « La qualité du produit est très bonne, même si elle varie en fonction du producteur, bien sûr. Les fruits sont cueillis avec soin, et les sols fertiles et sombres ainsi que le climat de la mer Noire permettent de développer de bonnes saveurs. »


Le hall de l'OGA/OGV avec des prunes de la variété Stanley, en provenance de Moldavie. Photo : OGA/OGV

Il précise que la saison des produits allemands est terminée, mais comme le marché est encore réceptif, l'OGA/OGV s'approvisionne en prunes moldaves. « La saison commence à la mi/fin septembre et dure jusqu'à la fin octobre, en fonction de la disponibilité et de la qualité. » La variété prédominante qui y est cultivée est la Stanley, avec une part de plus de 90 %. Cette variété tardive a une chair ferme, son noyau est lâche et son goût est agréable et sucré.

« Le marché russe n'étant plus accessible, l'Europe occidentale est devenue un débouché intéressant pour les produits moldaves. Nous avons nous-mêmes établi très tôt des contacts avec la Moldavie. Nous nous y sommes rendus à plusieurs reprises et recevons des produits de cette région depuis plusieurs années », ajoute Lehar.


Hans Lehar

Contrairement à l'année dernière, où les problèmes logistiques étaient beaucoup plus nombreux, cette année, les marchandises sont arrivées à la coopérative comme convenu, note Lehar. Les prunes sont commercialisées à la fois auprès des détaillants alimentaires et des détaillants spécialisés dans les fruits et légumes.

« Chaque semaine, jusqu'à dix chargements de camions arrivent à nos installations. Nous sommes devenus un partenaire fiable pour les entreprises productrices. Les hausses extrêmes des coûts de l'énergie, du carburant et des matières premières mettent bien sûr les producteurs de la région à rude épreuve. Il reste à voir comment les prix du marché et le comportement des consommateurs vont évoluer au cours de l'année à venir, lorsque cette escalade des coûts affectera de plus en plus le consommateur. Les problèmes seront alors les mêmes pour les produits allemands et étrangers ».

Pour plus d'informations :
Hans Lehar
OGA / OGV Nordbaden eG
Industriestr. 1-3
D-76646 Bruchsal
Tél. : +49 7251 8002-0
Fax : +49 7251 8002-99
mail@oga-bruchsal.de
http://www.oga-bruchsal.de


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)