Les agriculteurs marocains face au manque d'eau

Au Maroc, scientifiques et militants alertent sur la sécheresse qui s'aggrave. Le pays a même été déclaré en situation de « stress hydrique structurel » par la Banque mondiale. Une rareté de l’eau qui représente désormais le principal défi pour les prochaines campagnes agricoles.

Récemment le gouvernement marocain a décidé de mettre fin aux subventions destinées aux cultures d'agrumes, de pastèques et d'avocats, jugées trop gourmandes en eau. Par ce dispositif, le Royaume souhaite encourager le développement d'autres cultures moins consommatrices d'eau. 

Car il devient de plus en plus difficile pour les agriculteurs marocains de trouver de l'eau. A certains endroits les nappes d'eau sont même épuisées. 

Aujourd'hui le Maroc doit donc réussir à concilier son modèle agricole intensif avec la préservation de ses ressources hydriques.

 

Source : lemonde.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)