La coopérative Euralis et le Groupe Bonduelle créent une filière légumes secs

Partenaires depuis de nombreuses années pour la production de maïs doux et de légumes verts, Euralis et Bonduelle ont signé un partenariat pour la création d’une filière légumes secs. La Coopérative
proposera désormais à ses agriculteurs adhérents de produire des lentilles, haricots secs et pois chiches pour Bonduelle. Une filière qui répond à l’intérêt croissant des consommateurs pour les protéines végétales et les produits cultivés et transformés en France et offre
une diversification de revenus pour les agriculteurs de la coopérative.

« Nous nous réjouissons de cet accord qui renforce encore nos liens historiques avec Bonduelle » précise Christophe Congues, Président d’Euralis. « Notre coopérative est l’unique partenaire du groupe pour
la production de légumes verts dans le Sud-Ouest depuis de longues années déjà. Ainsi, nous travaillons main dans la main, en toute confiance, avec la volonté commune d’être au service du développement et de la résilience des exploitations des agriculteurs ».

Cyrille Auguste, Directeur Général Bonduelle Europe Long Life, déclare quant à lui : « Nous nous réjouissons de ce projet innovant, qui renforce nos liens historiques avec notre partenaire Euralis. C’est
un progrès de plus dans la transition vers une alimentation plus végétale au service du bien-être des consommateurs et respectueuse de la planète ».


Signature du partenariat entre Bonduelle et Euralis le 25 juillet
dernier à Pau. De gauche à droite : Laurent Dubain, Directeur Général du Pôle Agricole d’Euralis, Cyrille Auguste, Directeur Général de Bonduelle Europe Long Life, et Christophe Congues, Président
d’Euralis.

3 ans de tests pour concrétiser le projet
Les tests conduits ces trois dernières années chez une dizaine d’agriculteurs adhérents de la coopérative Euralis se sont montrés prometteurs. Ils confirment l’intérêt de ces productions pour les
agriculteurs et les consommateurs, et s’inscrivent également dans une logique de préservation de la planète. En effet, quelle que soit la nature des sols, les rendements sont satisfaisants et selon Thierry
Cauhapé, responsable des productions spécialisées chez Euralis « Les cahiers des charges s’avèrent peu contraignants en termes d’irrigation, de choix de parcelles et sont peu consommateurs d’intrants ». Il précise également que « La productivité et la compétitivité de ces productions restent à mesurer mais ce marché nouveau, notamment sur le territoire coopératif, est de toute évidence prometteur car il répond à une tendance sociétale forte ». 

Euralis propose ainsi à ses agriculteurs de produire des légumes secs, un choix guidé par la dynamique de ce marché en plein développement. Ainsi, les légumes secs confirment leur progression, après une année 2019 où la consommation totale française en volume a atteint 110 000 tonnes. La crise sanitaire leur a été bénéfique, avec une augmentation très forte en 2020 pendant le confinement et une
tendance qui perdure en 2021. C’est dans ce contexte que la coopérative Euralis et le Groupe Bonduelle ont signé ce nouveau partenariat. S’il est encore tôt pour donner des prévisions de
production et de tonnage, l’ambition pour cette première campagne est de planter 1 000 ha de légumes secs pour 2023 (majoritairement lentilles et haricots secs).

Pour plus d'informations : 
Bonduelle 
bonduelle.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)