Plusieurs sources de dépenses affectent les budgets des entreprises

Une demande en clémentines élevée mais des prix médiocres en raison de la hausse des coûts

Après environ deux semaines de récolte et de vente des premières clémentines italiennes, certains acteurs du secteur analysent et dressent les premiers bilans concernant le début de la campagne agrumicole. Malgré le temps doux d'octobre 2022, les commandes restent soutenues, mais les cotations semblent insuffisantes pour couvrir les coûts de production et de transformation.

« Dans notre usine, nous travaillons à une cadence soutenue, parce que les commandes des chaînes de la grande distribution et des marchés italiens et européens sont nombreuses. Le problème est que les prix initiaux ne sont pas satisfaisants et ne permettent pas de couvrir toutes les dépenses, qui sont maintenant en constante augmentation. En fait, les cotations sont les mêmes qu'en 2021, voire peut-être quelques centimes en dessous de la saison précédente, mais avec des dépenses doublées », explique Luca Zuccarella, directeur commercial de la coopérative OP Zuccarella, une entreprise bien connue de Scanzano Jonico (Matera) qui commercialise des agrumes et des fraises pendant une bonne partie de l'année.


Lignes de transformation d'OP Zucarrella

« La victimisation n'est pas une tactique que nous affectionnons, mais c'est malheureusement la pure réalité. Parmi les coûts qui affectent le plus nos budgets, il y a le fioul, les engrais et les augmentations des tarifs de l'énergie et des emballages. Au début de la saison, nous pensions que les opérateurs pourraient comprendre les sacrifices des entreprises en cette période historique particulière, mais il semble que ce ne soit pas le cas. Certains continuent à demander des promotions et des remises. »

Pour le moment, l'entreprise vend des clémentines du cultivar Clemenruby, mais la liste des variétés est vaste. « Nous approvisionnons la France, l'Allemagne et les Pays-Bas. La qualité de la marchandise est excellente, en termes de calibre et de saveur. Il s'agit d'agrumes de Calabre et de Basilicate. Nous attendons de commencer, dans une vingtaine de jours à avoir également des clémentines des Pouilles, telles que la Caffin, l'Orogros, la Spinoso, la Corsica 2 et la Comune », conclut Zuccarella.

Pour plus d'informations :
OP Zuccarella Soc. Coop. Agr.
Via Parisi, 16 - Scanzano Jonico (MT)
Tél. : +39 0835 418009
info@opzuccarella.it
facebook/opzuccarella
opzuccarella.it
instagram/op_zuccarella


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)