Le Pérou devrait atteindre 20 000 hectares de culture de myrtilles d'ici 2025

Selon un article paru sur agroberichtenbuitenland.nl, le Pérou consolide sa position de premier exportateur mondial de myrtilles avec 25 % des exportations mondiales. Le pays devrait atteindre 20 000 hectares de culture d'ici 2025.

Les conditions de la côte péruvienne se sont avérées idéales pour la culture des myrtilles ; des rendements supérieurs de plus de 10 tonnes contre 8 tonnes aux États-Unis, associés à des conditions climatiques, des coûts de main-d'œuvre inférieurs et une contre-saison qui approvisionne les marchés insatisfaits d'Europe et des États-Unis, ont donné lieu à une formule de succès.

L'offre étant principalement disponible pendant les mois d'août à décembre, les régions les plus importantes consacrées à la culture de la myrtille sont La Libertad, Lambayeque, Ancash, Lima et Piura. On estime qu'au total, le Pérou compte 16 000 hectares cultivés et devrait en compter 20 000 d'ici la fin 2025. Un point qui freine l'augmentation de la production est le coût élevé par hectare, qui peut varier de 40 000 à 70 000 € en fonction de la complexité et de la technologie appliquée. Malgré ces coûts élevés, la production et les exportations continuent d'augmenter.


Image : LAN / LAN ANDES 

Expéditions vers les Pays-Bas
En 2021, la plus grande partie des myrtilles importées par les Pays-Bas provenait du Pérou, suivi du Chili et de l'Afrique du Sud. Le Pérou bénéficie de la contre-saison et la valeur la plus élevée des myrtilles importées par les Pays-Bas se situe pendant les mois d'octobre à décembre.

Pendant les mois de janvier-mars, le Chili fournit la plupart des importations néerlandaises, mais dans l'ensemble, les importations du Pérou dépassent de loin celles du Chili. Sur la base des résultats du premier semestre de 2022, on s'attend à ce qu'un schéma d'importation similaire soit observé cette année.

Source : agroberichtenbuitenland.nl 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)