Carlos Esteve, directeur des ventes d'Onubafruit :

« Nous développons la culture de la myrtille à Huelva, en ajoutant de la valeur et en offrant un service plus rapide »

Les premières récoltes de myrtilles extra-précoces ont commencé à Huelva en septembre, avec des quantités limitées qui ne pousseront pas jusqu'en décembre. Onubafruit, qui a lancé l'année dernière son programme de variétés exclusives de myrtilles « pour gagner du terrain » sur le calendrier de production et les importations de l'hémisphère sud, augmente ses volumes cette année et espère les tripler la saison prochaine.

« Nous avons commencé à récolter les premières myrtilles de notre variété la plus précoce, Demba, au cours de la troisième semaine de septembre. Pour le moment, nous avons affaire à des quantités très limitées et à des récoltes discontinues jusqu'à ce que nous commencions à apporter des quantités significatives à partir de la fin du mois de novembre avec lesquelles nous pourrons servir sans interruption », explique Carlos Esteve, directeur commercial d'Onubafruit. « Si tout se passe comme prévu, nous aurons une production de Demba jusqu'au début du mois de mars ». 

Parmi les variétés incluses dans ce programme Onubafruit figurent Selma, Dana, Aila et Lena, tandis que deux autres variétés non encore commercialisées attendent d'être baptisées, toutes inscrites dans un calendrier de récolte avec une bonne production entre janvier et fin avril. « Cette année, nous aurons déjà 3 000 tonnes, un chiffre que nous espérons tripler pour la saison prochaine », avance Carlos Esteve. « L'objectif de ce programme de variétés exclusives de myrtilles est de produire à des moments où cela n'était pas viable à Huelva, avec des quantités plus constantes à l'avenir, ainsi que d'améliorer la qualité de ce dont dispose le marché, tant en termes de qualité que de taille. » 

« Bien que nous ayons déjà commencé à planifier des variétés pour prolonger la saison espagnole à l'avenir afin de pouvoir produire le plus longtemps possible, nous avons vu le plus grand potentiel en début de saison et c'est pourquoi nous avons commencé à investir dans ce domaine. Dans cette période, nous sommes en concurrence avec des pays comme l'Afrique du Sud, le Pérou, le Chili, l'Argentine. En ce moment, le Pérou est à son pic de production, avec des volumes entre 30 et 35 % plus élevés que la saison dernière à cette époque de l'année, donc les prix sont déjà très compétitifs », explique le directeur commercial d'Onubafruit.

« Nous pensons qu'avec nos variétés précoces, nous serons en mesure d'ajouter de la valeur à ce qui est disponible dans ces destinations d'outre-mer, en fournissant un produit local, plus frais par rapport aux myrtilles qui voyagent pendant plus de trois semaines, avec une taille et une saveur différentes et en offrant un service plus flexible aux clients européens. Il convient de rappeler que la situation logistique au niveau mondial ne montre toujours aucun signe d'amélioration, avec des taux de fret à des prix fous et une disponibilité des navires et une planification des délais de livraison plutôt incertaines pour les fruits de l'hémisphère sud. Nous pouvons fournir un service plus flexible et rapide dans tous les sens du terme ». 

Onubafruit envoie principalement ses fruits sur les marchés européens, mais aussi, de manière occasionnelle, sur les marchés asiatiques tels que la Malaisie, Singapour et Hong Kong. « Nous explorons d'autres possibilités, comme les marchés récemment ouverts au Brésil et au Canada. Au Canada, les myrtilles sont produites assez tardivement en raison du climat froid. Nous serions donc en concurrence principalement avec le Mexique et le Pérou. Le passage du dollar à l'euro pourrait aussi être une incitation à étudier cette éventuelle fenêtre commerciale pour nos myrtilles. »

Pour plus d'informations :
Onubafruit S.Coop.And.
Tél. : +34 959 540 844
onubafruit@onubafruit.com
www.onubafruit.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)