UPA Andalucía

La sélection des ouvriers qui travailleront à Huelva a commencé au Honduras

Le secrétaire à la Mobilité et aux Politiques Migratoires et secrétaire général de l'UPA Huelva, Manuel Piedra, ainsi que le reste des représentants des organisations chargées de la gestion du contingent GECCO, ont commencé leur séjour de quatre jours à Tegucigalpa (Honduras) pour sélectionner les ouvriers qui travailleront dans la campagne des fruits rouges dans la province de Huelva cette année, de janvier à fin juin 2023. 

Manuel Piedra est très optimiste quant au processus de sélection. « Il s'agit d'une initiative avec laquelle nous voulons consolider l'expérience pilote de l'année dernière dans le but de couvrir toute la saison des fruits rouges dans notre province. »

Une nouveauté cette année est la présence de représentants du département de la Migration de la Main-d'œuvre et de l'Inclusion Sociale de l'OIM (Organisation Internationale pour les Migrations) qui accompagneront la délégation andalouse. « Cette incorporation des techniciens de l'OIM est très importante, car cet organisme externe dépendant de l'ONU nous accompagnera pour vérifier que les candidats sont correctement informés sur leurs conditions de travail et de séjour dans la province », explique Manuel Piedra.

Le secrétaire général de l'UPA Huelva précise : « Lundi 7, une réunion a eu lieu avec Andrea Mejía, directrice générale du programme de travail temporaire du Secrétariat du Travail et de la Sécurité Sociale, appartenant au Gouvernement du Honduras, qui, avec son équipe technique également présente, a coordonné la sélection par l'exécutif hondurien et a organisé le déroulement des deux jours d'entretiens à Tegucigalpa. Depuis mardi, nous menons ces entretiens dans un bâtiment officiel du gouvernement hondurien, entre huit heures du matin et quatre heures de l'après-midi, sans interruption. Le contingent de Honduriens qui travaillera à Huelva s'ajoutera aux anciens ouvriers de l'Équateur qui ont travaillé lors de la campagne précédente. »

Cette sélection, dans le cadre de la procédure GECCO, est effectuée pour la deuxième année en réponse à la « demande faite par l'UPA Huelva en 2021 à la Direction Générale des Migrations » d'ouvrir à d'autres pays le recrutement à la source qui, jusqu'à l'année dernière, était concentré sur le Maroc. « Les agriculteurs de Huelva réclament cette mesure pour couvrir un manque de main-d'œuvre évident et alarmant. Cette année, sans aller plus loin, la réponse à l'offre publiée par le SAE a été un échec retentissant. Nous participons avec beaucoup d'enthousiasme et de confiance à cette initiative, en faisant un grand effort en termes de ressources économiques et de personnel pour cette organisation et nous nous sommes rendus au Honduras avec la ferme intention d'obtenir de bons résultats qui nous permettront d'augmenter le nombre de travailleurs pour les prochaines campagnes », conclut Manuel Piedra. 

Pour plus d'informations : 
UPA Andalucía 
Manuel Piedra, Secrétaire aux Politiques Migratoires
Tél. : +34 629 814 236
www.upa.es


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)