Baisse des volumes d'avocat dans toute la région méditerranéenne

La saison espagnole de la mangue se termine avec des prix plus bas pour les petits calibres

La saison des mangues à Malaga arrive à son terme et se finit globalement avec des prix inférieurs à la moyenne de l'année dernière du fait de la concentration de petits calibres. 

« La saison a été compliquée », explique Domingo Medina, président de la Asociación Española de Tropicales. « La récolte a commencé plus tôt car les fruits ont mûri plus tôt en raison de l'excès de chaleur. Au cours des premières semaines de septembre, il y avait beaucoup de mangues Osteen de petit calibre, en raison du manque de précipitations pendant la période de grossissement du fruit. De nombreuses chaînes de magasins n'ont pas autorisé ces tailles et ont fait baisser les prix. » 

« Fin septembre, la grande distribution s'est rendue compte que les consommateurs acceptaient ces formats car, en plus, la qualité organoleptique a été excellente cette année. À la mi-octobre, il a commencé à y avoir une pénurie de produits et la demande a augmenté, ce qui a entraîné une hausse des prix, mais cela n'a pas empêché le prix moyen d'être inférieur à celui de l'année dernière, dans les petits et moyens calibres. Pour les tailles plus commerciales, les prix ont été similaires à ceux de l'année dernière », explique Domingo Medina.

Cette année, l'Association espagnole a lancé « Mango de Málaga », qui a réussi à réunir les principaux producteurs et négociants autour de l'objectif de reconnaître la qualité de la mangue espagnole à la source sur les marchés internationaux. « C'est la première campagne et nous n'avons pas encore fait le point sur l'impact de cette marque sur les marchés, mais le secteur est enthousiaste et nous avons reçu un bon accueil de la part de la grande distribution. La majorité des entreprises ont déjà adhéré à cette marque », souligne le président de l'organisation.

« A partir de novembre, nous aurons des références de prix pour l'avocat Hass » 
En ce qui concerne la saison des avocats, Domingo Medina prévoit que la récolte devrait être de 25 à 30 % inférieure à celle de l'année dernière. « En ce moment, la récolte des variétés à peau verte comme les Bacon et Fuerte, qui représentent environ 10 à 15 % de la production espagnole d'avocats. Bien que certains avocats Hass aient déjà commencé à être récoltés prématurément, ce n'est qu'après la mi-novembre que des quantités plus importantes commenceront à être récoltées et que nous aurons des références de prix ». 

La région de l'Axarquia à Malaga, principale zone de production d'avocats en Espagne, a connu la plus forte baisse de production, et dans une moindre mesure, la côte de Grenade. Bien que les rendements soient inférieurs cette année dans toutes les zones de production, l'entrée en production de jeunes plantations à Cadix, Huelva et dans la Communauté de Valence compense dans une certaine mesure la forte baisse des volumes dans l'Axarquia.

« Les autres pays producteurs de l'arc méditerranéen s'attendent également à une baisse de la production, notamment Israël et le Maroc, concurrents directs de l'Espagne. Il reste à voir comment les exportations mexicaines, colombiennes et chiliennes vers l'Europe vont évoluer, compte tenu de la situation logistique et des coûts élevés », indique Domingo Medina.

Pour plus d'informations : 
Asociación Española de Tropicales 
Avda. Condado de Huelva, 9,
29740, Torre del Mar, Malaga 
Tél. : +34 952 96 58 24
Cell : +34 660 611 200
info@asociaciondetropicales.com 
tasociaciondetropicales.net 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)