Haciendas Bio

« La réponse commerciale à nos kiwis jaunes Demeter et bio en Europe a été très bonne »

Dans le nord de l'Espagne, les premiers kiwis ne seront récoltés que dans quelques jours, mais la saison du kiwi espagnol a déjà commencé il y a plusieurs semaines dans les régions plus chaudes, comme dans la province de Badajoz. La culture s'adapte bien aux conditions climatiques, qui permettent également de cultiver des variétés légèrement différentes. Haciendas Bio y cultive des kiwis jaunes, à la fois biologiques et avec la certification Demeter. Ces kiwis arrivent d'ailleurs sur le marché dans une période très intéressante, étant donné la baisse de l'offre de fruits dans d'autres zones de culture.

« En 2019, nous avons commencé à cultiver des kiwis à la demande de nos clients bio traditionnels, qui étaient très intéressés par le fait que nous puissions également leur fournir ce fruit », explique Miguel Aceituno, de l'entreprise basée en Estrémadure. « C'est la deuxième année que nous avons une production et la réponse au niveau commercial a été très bonne : la production, notamment les tailles plus commerciales, a été vendue très rapidement aux clients grossistes avec lesquels nous travaillons, principalement en Allemagne et en France. » 

« En Espagne, pour le moment, nous avons vendu un petit volume, mais il faut tenir compte du fait que les volumes de kiwi jaune bio dont nous disposons pour le moment sont limités. Bien que les projections soient positives. » 

Au niveau de la consommation, le kiwi jaune et la variété biologique connaissent un développement intéressant en Europe, tandis que les conditions climatiques et les caractéristiques du sol de la vallée de Guadiana, près de Badajoz, permettent de récolter ce fruit à une période - fin septembre/début octobre - très avantageuse sur le plan commercial. En effet, l'éventail des fruits provenant d'autres régions productrices espagnoles est alors un peu moins large, et les kiwis issus du sol espagnol sont alors à peine disponibles.

Une nouvelle opportunité à Badajoz
Comme le souligne Alberto Samperio, technicien d'Haciendas Bio, la culture s'est bien adaptée à l'Estrémadure, bien qu'elle nécessite une manipulation différente de la production dans les climats de montagne. « Le problème de Badajoz est constitué par les températures élevées et les hauts niveaux de radiation en été ; c'est pourquoi la culture du kiwi dans la région nécessite un investissement plus important que pour d'autres fruits, lié à l'installation de structures, telles que des structures d'ombrage, pour éviter que le fruit ne souffre de brûlures pendant les mois les plus chauds. Mais il pourrait s'agir d'une bonne opportunité dans ce domaine. » 

« A priori, c'est une culture simple dont les coûts de production sont en ligne avec ceux d'autres arbres fruitiers comme la pêche, la nectarine ou la prune, et elle nécessite très peu d'interventions phytosanitaires, ce qui facilite la production biologique. De plus, elle est complètement en dehors de la période de récolte des autres cultures en Estrémadure. » 

Haciendas Bio cultive tous ses produits en équilibre et dans le respect de l'environnement dans le cadre de l'agriculture biodynamique. Tous les fruits et légumes de son vaste portefeuille sont certifiés biologiques et Demeter, ce qui accroît l'exclusivité de sa production de kiwis jaunes.

« Après cette première expérience, peut-être qu'en 2023 ou 2024 nous pourrions commencer à penser à étendre la production et commencer à travailler à travers des programmes avec des supermarchés en Europe ». 

Pour plus d'informations : 
Haciendas Bio
Parque Ecológico Haciendasbio 
Carretera EX 209 Km 56.4 
06800 Mérida (Badajoz)
Tél. : +34 924 097 000
www.haciendasbio.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)