Alex Weitgruber de Vetter Italia GmbH, à propos de la saison italienne :

« Nous observons pour la troisième année une saison de poires décevante »

Après deux années difficiles, la saison des poires italiennes de cette année s'annonce plutôt décevante. « La quantité est certes au rendez-vous, mais nous manquons de calibres 65-70 et 70-75, les plus appréciés du marché. Et les fruits plus gros, supérieurs à 75+, ne sont presque pas disponibles. La marchandise de petite taille (<70) représente désormais environ 80 % de notre récolte totale de poires. En bref, nous constatons aujourd'hui et pour la troisième fois consécutive, une récolte décevante », rapporte Alex Weitgruber, exportateur de poires et directeur de Vetter GmbH, dont le siège est à Lana dans le Tyrol du Sud.

Selon Weitgruber, la proportion élevée de calibres inférieurs à la moyenne est surtout due à l'été long et chaud. « Il y a quelques semaines encore, nous avions des températures journalières allant jusqu'à 30 degrés dans certaines régions de production. Dans de telles conditions météorologiques, aucune poire ne pousse normalement, que ce soit la variété principale Abate Fetel ou les variétés moins répandues ». La hausse de l'inflation et la réticence d'achat des consommateurs qui en découle viendraient compliquer la situation. « Les ventes diminuent sensiblement. Les réductions de prix ne sont presque pas possibles, car l'écart entre les coûts de production fortement augmentés et les prix de vente bas se comblerait trop. Le niveau de prix est déjà très bas en raison du petit calibrage, les producteurs peuvent à peine couvrir leurs coûts. »

Des investissements réduits
La situation de départ difficile des producteurs de poires italiens se répercute en conséquence sur le moral et les investisseurs. Weitgruber : « Les producteurs sont pour la plupart démotivés et les investissements sont pour l'instant suspendus. On plante quelques installations, certes, mais trop peu. Si les crises et les baisses de volume se poursuivent dans les années à venir, cela se répercutera rapidement sur la surface cultivée. Car lentement mais sûrement, le secteur de la poire s'essouffle. » Weitgruber fait également référence à l'année 2021 catastrophique avec des pertes de volume allant jusqu'à 60 %.

Selon toute vraisemblance, les poires de calibre 60-65 pourront être proposées jusqu'à fin février-début mars.

Abate Fetel : fleuron de la filière italienne
Weitgruber craint que le changement climatique continue de mettre à mal la culture des poires, non seulement en Italie mais également dans d'autres pays européens. À plus long terme, cela menace l'approvisionnement européen en poires. « Car l'Italie reste le leader du marché des poires, avec l'Abate Fetel comme produit phare. Tout dépend du rendement italien de l'Abate Fetel. »

Exportation de lots tronqués et de palettes mixtes
Vetter Italia GmbH approvisionne les marchés d'exportation de toute l'Europe, notamment l'Allemagne et l'Europe centrale, en fruits et légumes cultivés en Italie. « Les circonstances ont entraîné en Allemagne une baisse globale des volumes de 10 à 15 % par rapport à l'année dernière. » Néanmoins, l'exportateur engagé maintient sa stratégie actuelle. « Nous continuons à miser sur l'exportation de lots tronqués et de palettes mixtes avec laquelle nous nous sommes forgé une bonne réputation. Malgré tous les défis, nous restons confiants : la continuité de l'approvisionnement est pour l'instant assurée et la demande en fruits et légumes subsistera toujours. »

Images : Vetter Italia GmbH

Pour plus d'informations :
Alex Weitgruber
Vetter Italia GmbH
Chemin de Feldgatter 2
I-39011 Lana / Bolzano
Tél. : + 39 335 5291492
Fax. : + 39-0471-060699 :-o
alex.weitgruber@vetter.it 
www.vetter.it 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)