Sjraar Hulsman de Frankort&Koning :

« L'incertitude sur le marché de l'énergie se traduit par davantage de ventes de fraises sur une base hebdomadaire »

La longue saison des fraises de serre touche actuellement à sa fin aux Pays-Bas et les premiers fruits importées font leur apparition sur le marché. Sjraar Hulsman de Frankort&Koning fait le point. « Alors qu'au cours des dernières années, on a assisté à une expansion substantielle de la culture protégée de fraises, on constate aujourd'hui que les producteurs font marche arrière ». 

« Pour la plupart des acteurs concernés, les programmes fixes se sont bien déroulés la saison dernière. Outre le marché britannique, traditionnellement bon acheteur, d'autres pays ont largement commandé et consommé. Mais au printemps, les prix de l'énergie ont rendu difficile de fixer un niveau de prix convenant à la fois au cultivateur et au client. Des deux côtés, la prudence a été de mise. En effet, les acheteurs ont au même moment pu se rendre compte qu'à des niveaux de prix plus élevés, les consommateurs achetaient moins de fraises. Cela a amené un plus grand nombre de parties à opter pour des prix hebdomadaires au lieu de prix fixes. Cela crée un marché moins ferme, mais a permis de commercialiser plus de volumes à certaines périodes », observe Srjaar.

En ce qui concerne les volumes des cultures d'automne, Sjraar estime que la crise énergétique a encore peu d'impact. « Ces plantes sont commandées un an à l'avance. Mais on constate que certains producteurs ont planté plus tôt pour éviter les coûts élevés de chauffage. Le tableau d'ensemble varie beaucoup d'un producteur à l'autre, en fonction par exemple, de sa situation en regard du gaz et de la cogénération. Aussi, en raison du beau temps de l'automne, des économies considérables ont été réalisées sur la consommation de gaz. L'inconvénient est que la pression de la pourriture des fruits dans les fraises de serre a été beaucoup plus forte cette année. En chauffant moins, la culture a été mouillée trop longtemps pendant la floraison, ce qui a incidemment entraîné une pourriture sous les sépales. »

Les producteurs néerlandais en situation difficile
« Les cultures sous éclairage ont démarré. La superficie aux Pays-Bas ne sera pas plus importante que l'année dernière. Les prix du gaz finiront par se normaliser quelque peu, mais les producteurs ne sont pas convaincus qu'ils retrouveront les niveaux que nous avons connus par le passé. Un certain nombre de producteurs ont été contraints de jeter du matériel de plantation ou de planter plus tôt et de ne pas éclairer. Dans l'ensemble, la situation est assez difficile pour les producteurs néerlandais. Chacun doit faire différentes considérations individuelles, cela va bien au-delà de la 'simple culture' d'une fraise de top qualité. Une autre actualité qui aura également un impact en Allemagne, est la forte augmentation des coûts de la main-d'œuvre. Cela va jouer un rôle, car la cueillette des fraises est en grande partie réalisée manuellement malgré le développement des robots cueilleurs. »

Marchés de Noël
« Dans le même temps, les prix dans le commerce journalier n'ont pas été bons en octobre. Les producteurs de nos pays d'exportation, comme le Royaume-Uni, ont pu cueillir des fraises dans leurs tunnels jusqu'à la fin du mois d'octobre. C'est d'une longueur sans précédent. Ce n'est qu'à partir de la fin octobre que nous avons constaté une véritable reprise des prix ». Pour la période à venir, il s'attend à une autre bonne demande. « Actuellement, les prix sont déjà très bons. Les vacances sont toujours bonnes pour les ventes de fruits rouges. Cette semaine, les marchés de Noël ont ouvert leurs portes en Allemagne et en période de fin d'année, les fraises sont toujours mises en avant dans les supermarchés et très recherchées par des clients pour le secteur de la boulangeries. »

La saison des importations a également commencé chez Frankort&Koning. « La semaine dernière, les fraises grecques ont démarré. Là-bas, les investissements dans de nouvelles et meilleures variétés ont été nombreux ces dernières années. C'est une tendance que nous observons également en Égypte et au Maroc. Nous avons également reçu les premières fraises d'Égypte. Des variétés comme Sensation, Calinda et Inspire s'imposent de plus en plus aux côtés de Fortuna. Il existe également un certain nombre de nouvelles variétés prometteuses, qui doivent d'abord faire leurs preuves dans des essais commerciaux avant d'être plantées à plus grande échelle. Il s'agit d'excellentes variétés uniformes et fermes, plus savoureuses que par le passé, et les attentes sont fortes. Ces volumes vont encore augmenter dans les semaines à venir. L'offre de fraises espagnoles reste encore limitée. »

« Notre société est active dans toute l'Europe et travaille auprès du commerce de détail, du secteur de la gastronomie et des grossistes réguliers. Les clients exigent une offre globale, une disponibilité permanente, une spécialisation des produits et des solutions logistiques. Chez Frankort&Koning, nous répondons à cette demande depuis des années et nous nous développons de plus en plus dans la catégorie des petits fruits. Lorsque nous identifions des opportunités, notre équipe en discute avec nos partenaires de culture et les concrétise de manière planifiée ». 

« Les importations de myrtilles battent également leur plein en ce moment. Nous constatons que le Pérou a démarré avec des volumes très corrects, ce qui était également à prévoir après les plantations gigantesques de ces dernières années. Cela a conduit à un niveau de prix bien inférieur à la normale au cours des quatre ou cinq dernières semaines. Nous recevons actuellement des framboises du Portugal et du Maroc. Traditionnellement, le marché de la framboise est assez capricieux et nous constatons actuellement des différences importantes en matière de qualité. De plus, les dernières semaines ont connu des excédents sur le marché qui trouvent toujours moyen, d'une façon ou d'une autre, de se retrouver sur les étals. »

Pour plus d'informations :
Sjraar Hulsman
Frankort & Koning
Tél : + 31 (0)77 3897 328
s.hulsman@frankort.nl 
www.frankort.nl 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)