Les exportations de mangues sénégalaises à la baisse

Les exportations de mangues sénégalaises ont diminué de 30 % cette année par rapport à 2021. Amadou Ndiaye Seck, directeur général d'ANS Inter-Export, déclare : « En raison des phénomènes climatiques, nous avons connu une floraison tardive des fruits. Ce retard a dépassé 30 jours, ce qui a entraîné une perte de nos parts de marché. Les exportations de mangues du Sénégal sont passées de 24 000 tonnes en 2021 à 16 000 tonnes cette saison. » Dans le cas d'ANS Inter-Export, cette perte représente une diminution de 40 %, soit plus de 100 tonnes.

Cette baisse intervient alors que la demande est croissante, notamment en provenance des Pays-Bas et de l'Allemagne, où les mangues sénégalaises sont particulièrement appréciées.

Malgré des défauts esthétiques et de coloration au début de la campagne, les mangues sénégalaises sont toujours prisées pour leur goût, selon Seck. « Il est bien connu que les mangues sénégalaises sont les meilleures au monde ! » Cet atout saveur est attribué au climat. « Le Sénégal dispose de terrains et de conditions climatiques favorables à la production de la mangue, avec dans différentes régions du pays, un climat caractérisé par des nuits fraîches et une température maximale de 38 degrés pendant la journée. »

L'autre argument pour préférer les mangues sénégalaises est leur proximité avec les marchés européens, ce qui améliore la conservation des fruits et réduit les coûts. Les livraisons vers l'Europe prennent 4 à 5 heures par avion, 5 à 10 jours par mer ou 6 à 8 jours par voie terrestre.

Dans un contexte où le manque d'eau est une menace pour la culture dans d'autres pays, les producteurs sénégalais bénéficient d'eaux de surface et souterraines abondantes, avec 4 000 milliards de mètres cubes dont seulement 7,5 % sont exploités, selon Seck. 

ANS Inter-Export produit la variété Kent sous les marques « Airbag » en calibres 6, 7, 8, 9, 10 et 12, et « Fashion » en 8, 9, 10, 11, 12, 13 et 14. L'entreprise est certifiée Global GAP, FR-BIO-XX et Fair for life.

Seck ajoute, concernant les perspectives de développement vers de nouveaux marchés : « Nous participons chaque année au salon Fruit Logistica, ainsi qu'à Macfrut. Nous envisageons de nous étendre à d'autres marchés en Europe et en Afrique du Nord ». L'entreprise prévoit également de lancer une activité de transformation, avec la production de mangue séchée.

Quant aux prix, Seck prévient : « Une augmentation est prévue en février, et nous en avons informé nos clients. Cela est dû à des normes biologiques de plus en plus compliquées. »

Pour plus d'informations : 
Amadou Ndiaye Seck
A.N.S Inter-Export
Tél. : +221 70 645 54 95
managers@ans-inter-export.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)