Les avocats Maluma, cultivés en Israël, en route vers l'UE, Chypre et la Turquie

Le cultivar d'avocat sud-africain à rendement plus élevé Maluma, avec environ 100 000 arbres plantés et qui entrent en pleine production en Israël, comptera environ 300 tonnes exportées vers l'Europe cette saison. Le titulaire de la licence qui a introduit le cultivar en Israël en 2014, Oren Wallach, de Oren Nursery, indique que Chypre a commencé à procéder à des plantations, tandis qu'il reste à introduire en Turquie.

« Comme les gens ne connaissent pas encore très bien le cultivar Maluma, les prix sur le marché sont entre 10 % et 15 % inférieurs à ceux du Hass, mais cela est compensé par le rendement plus élevé. Les producteurs israéliens obtiennent un rendement de 20 à 25 tonnes par hectare grâce au cultivar Maluma. C'est une bien meilleure option que la variété Hass, car le Maluma présente beaucoup moins de portages alternés que le Hass (qui est connu pour avoir une année à haut rendement suivie d'une année à faible rendement). Je suis pépiniériste, je vends les arbres à de grandes coopératives et à des fermes qui détiennent environ 70 % du marché israélien. L'année dernière, ils ont commencé à exporter une petite quantité d'environ 100 tonnes de Maluma en Europe. Elle a été bien acceptée sur le marché de l'UE, mais la quantité était trop faible pour pouvoir faire des constatations concluantes. Cette année, ils vont exporter environ 300 tonnes vers l'UE », explique Wallach.

Il précise que la Maluma ne couvre qu'environ 200 hectares sur les 14 000 hectares de vergers d'avocats que compte Israël. La quantité totale d'arbres Maluma qu'il a vendus avoisine les 100 000 plants, depuis son entrée en Israël en 2013 jusqu'à aujourd'hui. Le noyau est plus petit, soit 10 à 15 % de la pulpe du fruit, et la chair est plus abondante que celle du Hass, dont le volume est de 20 %.

« L'industrie israélienne de l'avocat repose essentiellement sur la variété Hass. Le principal problème des agriculteurs est qu'elle ne produit en moyenne que 14 tonnes par hectare. C'est un rendement très faible. Compte tenu de nos coûts de culture, ce n'est pas suffisant pour gagner sa vie. Ce problème est l'une des autres raisons principales pour lesquelles j'ai apporté ici le cultivar Maluma. L'autre problème avec le Hass est que dans les vieilles plantations, les arbres produisent des fruits de petite taille. Dernièrement, ainsi qu'au cours des sept dernières années, nous avons constaté des maladies fongiques dans les vergers. L'implantation des arbres dans les champs est par ailleurs difficile. »

« Le Maluma ne va pas remplacer le Hass, mais il va se développer pour être commercialisé à ses côtés. Les premiers arbres plantés en 2017 vont maintenant entrer en pleine production. La saison dernière, le rendement a été énorme en Israël, avec plus de 200 000 tonnes. Cela a entraîné une baisse des prix, les agriculteurs doivent donc examiner toutes les possibilités. Jusqu'à présent, les prix payés pour les avocats étaient bons sur les marchés, mais la demande de plants de Maluma n'est pas encore très importante. La situation risque de ressembler à celle d'il y a deux ans, lorsque nous avons vendu environ 35 000 plants de Maluma. Je m'attends à ce que les ventes augmentent progressivement à mesure que les gens découvrent la très haute qualité des fruits de ce cultivar. Notre marché local consomme environ 60 à 70 000 tonnes par an. Les gens vont tout doucement commencer à distinguer sa qualité, car de nombreux jeunes aiment manger des fruits sains dans les restaurants, etc. Dans notre pays, les gens aiment l'avocat. Les Israéliens consomment environ 9,5 kg par habitant et par an », déclare Wallach.

Il a introduit le cultivar Maluma d'Afrique du Sud en Israël en 2013 par l'intermédiaire du Dr Andre Ernst, de la pépinière Allesbeste, que Wallach considère comme « l'un des grands experts de l'avocat dans le monde ». « Malheureusement, ce dernier est décédé des suites du Covid. Il était le propriétaire des droits de Maluma en Afrique du Sud et dans le monde entier. Je leur ai acheté et suis désormais l'agent pour Israël, Chypre et la Turquie. La plantation de Maluma vient juste de commencer à Chypre, tandis que son introduction en Turquie reste à faire. Maluma est une excellente variété qui apporte une valeur ajoutée aux producteurs et aux consommateurs », souligne Wallach.

Pour plus d'informations :
Oren Wallach
Oren Nursery
Tél. : +972 522 798 840
wallach.oren@gmail.com
www.orennursery.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)