1 milliard d'euros de plus nécessaire pour le programme européen de distribution de F&L frais dans les écoles

Une augmentation d'un milliard d'euros du budget du programme scolaire de l'UE est nécessaire pour garantir à chaque écolier un fruit ou un légume par jour. Freshfel Europe a souligné l'importance de la continuité de ce programme ainsi que les points à améliorer pour assurer une distribution égale, efficace et éducative de fruits et légumes frais aux écoliers européens. Le 24 novembre, le délégué général de Freshfel Europe, Philippe Binard, était l'un des principaux intervenants de la conférence « Un programme scolaire européen prêt pour l'avenir » organisée par la Commission européenne.

La consommation de produits frais dans l'UE reste bien en deçà de l'apport minimum recommandé par l'OMS de 400g par jour. C'est parmi les enfants et les jeunes adultes que la consommation est la plus faible, beaucoup n'en mangeant que 200 g par jour, parfois beaucoup moins. Les taux d'obésité chez les enfants restent extrêmement préoccupants et les régimes alimentaires malsains augmentent le risque d'épidémie d'obésité et de maladies non transmissibles (MNT), notamment les maladies cardio-vasculaires, le diabète de type 2 et certains cancers. Pour inverser ces tendances négatives, il est impératif d'éduquer les plus jeunes en leur faisant découvrir le goût, la texture et la diversité des fruits et légumes.

Philippe Binard a déclaré : « Il est important que le programme scolaire s'en se concentre principalement sur sa valeur sanitaire et nutritionnelle. L'éducation des plus jeunes est essentielle pour inverser le taux d'obésité et faire évoluer les enfants vers une alimentation plus saine pour leur avenir. Le coût de la sécurité sociale dû aux régimes alimentaires malsains est au moins deux fois supérieur à la valeur du marché alimentaire. » Aujourd'hui, près de 17 millions d'enfants ont accès au programme scolaire, qui repose sur une politique dotée d'un budget communautaire de 130 millions d'euros, parfois complété par des ressources supplémentaires provenant des budgets nationaux. Le budget de l'UE permet la distribution annuelle d'environ 70 000 tonnes de fruits et légumes frais par trimestre scolaire.

Freshfel Europe a formulé des recommandations concernant le programme dans le cadre de la prochaine réforme. Il doit inclure une diversité de produits et éviter les sélections homogènes. Les enfants doivent être initiés à de nouveaux produits et pouvoir les découvrir. Cela implique également de diffuser des informations et des connaissances sur notamment les méthodes de production et les origines, d'éduquer davantage les enfants sur les produits locaux et non locaux et sur les différents modes de production comme le biologique et d'autres.

Le volet éducatif du programme revêt une importance particulière. « Le programme ne doit pas être fondé sur l'exclusivité ou être dilué dans de nombreux critères de durabilité. Pour être efficace, le programme doit garantir la distribution de fruits et légumes frais dans les écoles selon un calendrier renforcé, et ce tous les jours de l'année scolaire. La nécessité d'augmenter significativement le budget pour être à la hauteur de la portée et des ambitions attendues du programme. A cet égard, un budget d'un milliard d'euros serait nécessaire. »

La sensibilisation au programme et l'implication de toutes les parties prenantes sont d'autres aspects clés. La direction des écoles, les enseignants et les parents doivent être davantage impliqués pour mieux tirer parti des avantages du programme.

Freshfel Europe
info@freshfel.org 
www.freshfel.org 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)