Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)

Comme nous donnons la possibilité de consulter nos articles gratuitement, nous comptons sur les revenus de nos bannières publicitaires. Merci donc de désactiver votre bloqueur de publicités et de réactualiser la page pour pouvoir poursuivre votre visite sur ce site.

Cliquez ici pour savoir comment désactiver votre bloqueur de publicité.

Sign up for our daily Newsletter and stay up to date with all the latest news!

S'abonner I am already a subscriber
Lancement de la saison des agrumes égyptiens

« La production d'oranges Valencia est plutôt importante »

Selon Abdulla Tharwat, directeur du développement commercial chez l’exportateur Pyramids Agricultural Investment, la saison d'exportation des agrumes égyptiens est sur le point de commencer. « Le 1er décembre sera le premier jour d'exportation des agrumes d’Égypte, en application de la quarantaine végétale du ministère de l'Agriculture. Elle autorise également le traitement et le conditionnement des agrumes depuis le 20 novembre. Ces réglementations permettent de contrôler la maturité et la coloration des agrumes. Par conséquent, nous avons commencé la saison en emballant les clémentines et la semaine prochaine, nous débuterons les oranges Navel. »

Tharwat s'attend à ce que la production soit importante, mais avec de petites tailles. Cela pourrait entraîner une hausse des prix pour les plus gros calibres. « La production est plutôt importante en ce qui concerne les oranges Valencia, donc nous nous attendons à plus de quantités avec des petits calibres (72,80,88). Cela signifie également qu'il y aura une pénurie pour les gros calibres (48 ,56, 64). Par rapport à la saison précédente, les gros calibres seront moins abordables cette année. La production de mandarines est très limitée, ce qui entraîne une augmentation de l’estimation des prix, de la part des agriculteurs également. »

Les agriculteurs égyptiens avaient espéré recevoir des prix plus élevés car leurs coûts ont également augmenté. Mais, Tharwat explique que les prix ne seront pas plus élevés que ceux de l'année dernière : « Le prix attendu des mandarines atteint environ 0,30 $ à la ferme, tandis que le prix des oranges devrait se situer entre 0,19 et 0,23 $. Les agriculteurs se plaignent de la hausse des coûts de production et s'attendent à des prix encore plus élevés pour leurs produits, mais malheureusement pour eux, les prix n'ont pas dépassé ceux de la saison précédente. »

L'Égypte est confrontée à une crise monétaire, qui non seulement entrave les importations, mais augmente encore le coûts des intrants pour les exportateurs : « Les entreprises exportatrices souffrent beaucoup des variations du taux de change, car toutes les matières premières des matériaux d'emballage que l'Égypte importe sont devenues relativement plus chères. Les prix des matériaux d'emballage sont maintenant au plus haut niveau. Par rapport à la saison précédente, le prix du carton a plus que doublé. »

Tout cela signifie que la saison des agrumes n'est pas aussi régulière qu'elle pourrait l'être pour les agriculteurs. Tharwat a cependant l'espoir que la saison des agrumes soit globalement réussie. « Certains marchés sont stables et d'autres sont très affectés par le taux de change des devises ainsi que par les nouvelles règles d'importation des banques centrales. Certains marchés ne seront pas en mesure d'importer les mêmes quantités, comme le Bangladesh, tandis que d'autres devraient accepter des quantités plus importantes, comme les Pays-Bas. Nous espérons le donc meilleur pour les agrumes égyptiens cette saison ! ». 

Pour plus d'informations :
Abdullah Tharwat
Pyramids Agricultural Investment Co.
Cell. : +201005027256
Tél/Fax : +20452633420
Abdallah@pyramids-agriculture.com     
http://pyramids-agriculture.com/ 

Date de publication: