Javier Guerra, de Alisios Tropical Fruit :

« Si une commande quitte les îles Canaries pour l'Islande, le client l'a sur le marché demain »

« L'Espagne est le producteur européen par excellence d'avocats et, bien que sa production soit étroitement associée à la région méditerranéenne, s'il y a un endroit où l'on peut dire que ce fruit a commencé son histoire, ce sont les îles Canaries, sur les côtes desquelles il est arrivé pour la première fois en provenance d'Amérique, trouvant les conditions idéales de son continent d'origine », raconte Javier Guerra.

« Les îles où l'on cultive les avocats dans l'archipel sont les plus à l'ouest, car celles situées plus à l'est sont fortement influencées par le climat africain et le manque de précipitations empêche la culture », explique le représentant commercial d'Alisios Tropical Fruit : « Sur ces îles, nous avons pratiquement un climat tropical, avec des températures moyennes d'environ 22-24 degrés grâce aux alizés qui, avec la géographie des îles, nous permettent de cultiver des avocats toute l'année. » 

« Un autre ingrédient différentiel dont nous disposons est la qualité du sol. Les Canaries sont des îles d'origine volcanique relativement jeune, ce qui signifie que le sol possède une énorme richesse minérale qui est encore accrue par l'apport de calima provenant d'Afrique. De plus, l'absence d'industrie lourde nous permet de bénéficier d'une grande qualité de l'air et de l'eau ; La Palma, en particulier, est même une réserve de biosphère mondiale », rappelle Javier.

« Mais ce sont de petites îles avec une orographie complexe qui rend impossible l'automatisation de la culture des avocats, donc nous faisons pratiquement un produit artisanal. Comme nous vivons dans des zones au territoire limité, nous ne pouvons pas rivaliser en termes de volume avec la production de Malaga, de Grenade ou du sud du Portugal, bien que nous soyons impliqués dans cette culture depuis beaucoup plus d'années. Mais en plus de travailler avec le Royaume-Uni et le continent, nous avons réussi à consolider notre propre niche de marché dans les pays nordiques. » 

L'une des caractéristiques de ces pays est qu'ils sont peu peuplés et que la consommation d'avocats n'est pas excessivement élevée, ce qui signifie que les expéditions de fruits en provenance d'Amérique du Sud deviennent très coûteuses et nécessitent des étapes logistiques plus importantes dans un processus de redistribution qui rend le fruit encore plus cher, explique Javier.

« Nous, par contre, nous avons la possibilité d'avoir des vols directs et fréquents depuis Tenerife, car c'est une zone très touristique, vers la Finlande, la Suède, la Norvège ou l'Islande, et nous pouvons profiter de l'espace de fret dans les soutes des avions commerciaux pour envoyer à ces pays les volumes qu'ils demandent. De plus, avec une rapidité et une fraîcheur que les fruits importés d'autres origines ne pourraient pas fournir : si aujourd'hui, par exemple, une commande part en Islande, demain le client l'a sur le marché. » 

« 50 % de nos avocats proviennent de l'île de La Palma » 
Alisios Tropical Fruit, dont le nom de marque rend hommage aux vents du nord de l'Europe qui soufflent sur l'océan Atlantique en direction du golfe du Mexique - les mêmes vents qui guident aujourd'hui les voiliers et qui ont conduit Christophe Colomb en Amérique il y a un demi-millénaire -, est une entreprise de création récente mais qui a un long passé familial dans le secteur agricole canarien.

« Ces dernières années, nous avons connu des moments difficiles. Avec la pandémie, nous avons perdu toutes les liaisons aériennes avec les pays nordiques, ce qui a rendu les exportations très difficiles, puis le volcan a frappé notre production. 50 % de nos avocats proviennent de l'île de La Palma, et bien que les zones de culture n'aient pas été directement touchées par la lave, les cendres ont ruiné la récolte. Heureusement, la production sur l'île commence à reprendre un peu et nous espérons qu'elle reviendra à la normale l'année prochaine. » 

« Au total, seuls quelque 12 millions de kilos d'avocats sont cultivés aux Canaries. Nous vivons dans une région où les conditions sont difficiles mais nous parvenons à produire un très bon fruit et nous avons également un grand avantage : le marché intérieur des îles Canaries est très fort avec une consommation d'avocats par habitant très élevée, probablement la plus élevée d'Europe, à laquelle il faut ajouter la consommation des touristes qui visitent les îles. D'autre part, les importations sont interdites par arrêté ministériel pour éviter l'introduction de parasites étrangers dans l'archipel, donc, n'ayant pas la concurrence des fruits sud-américains à des coûts aussi bas, nous avons un marché plus stable en termes de prix. » 

« Cela nous permet de travailler avec une grande sérénité en termes de marketing et de faire les choses différemment, avec des projets très intéressants dans lesquels nous présentons vraiment un produit différencié. »

Pour plus d'informations : 
Alisios Tropical Fruit 
C/ Las Adelfas 8
38760 Los Llanos de Aridane
S/c de Tenerife, Îles Canaries (Espagne)
info@alisiosgroup.com 
https://alisiosgroup.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)